Bourdonnement dans l'oreille : 8 causes possibles

Votre oreille bourdonne, c'est gênant, mais vous ne savez pas pourquoi ? Cela s'accompagne de vertiges ou d'autres symptômes ? Tumeur, maladie de Ménière, bouchon... Medisite fait le point sur les causes possibles, avec le Dr Benoît Delas, ORL.

Les bourdonnements dans l’oreille peuvent être particulièrement gênants et sont, pour certains, assez fréquents. 10% de la population seraient victimes d’acouphènes. Afin d'éviter leur apparition, chacun a sa méthode. Certaines sont plus efficaces que d’autres. Tour d’horizon des gestes à connaître :

  • Ne prenez pas à trop forte dose certains médicaments comme l’aspirine, l'ibuprofène® ou encore le naproxène®. Ces derniers peuvent, en trop grande quantité, entraîner une baisse de l’audition et être nocifs pour vos oreilles. C’est le cas aussi de quelques antibiotiques (les aminosides).
  • Éloignez-vous le plus possible du bruit.
  • Ne consommez pas trop de sel car il fait croître la tension artérielle.
  • Nettoyez-vous régulièrement les oreilles.

Si ces précautions ne suffisent pas et que vous constatez des bourdonnements dans l’oreille, il est important d’identifier les causes. En voici quelques-unes.

Un bouchon de cire

Bourdonnement dans l'oreille : 8 causes possibles© Adobe Stock

Si vous avez une sensation de résonance dans une oreille, il est possible que cela soit à cause d'un bouchon de cérumen. L'accumulation de cire gêne l'arrivée sonore dans le conduit auditif jusqu'à l'oreille interne. Du coup, le moindre bruit est ressenti comme du vent à l'intérieur de l'oreille.

"Après l'ablation d’un bouchon de cérumen, il convient de vérifier l’aspect du tympan, et de contrôler l’audition pour ne pas sous-estimer une autre lésion", met en garde le Dr Benoît Delas, ORL.

Une tumeur bénigne dans l'oreille

Selon l'association France Acouphène, le neurinome de l’acoustique touche environ 10 personnes sur un million, par an. "C'est une tumeur bénigne, mais potentiellement agressive en raison de sa proximité avec des structures telles que le tronc cérébral", explique le Dr Benoît Delas. Elle touche particulièrement les personnes âgées entre 30 et 60 ans mais des formes génétiques peuvent concerner les enfants et les adolescents.

Les symptômes ? Des acouphènes essentiellement on retrouve souvent des palpitations, des maux de tête et des vertiges ou encore une paralysie faciale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :