Maladie d’Alzheimer : un examen oculaire pourra la diagnostiquer précocement

D'après une équipe de chercheurs américains, un test de dépistage rétinien pourrait bientôt détecter en amont la maladie d'Alzheimer.
Sommaire

Et si la maladie d'Alzheimer pouvait être détectée dans nos yeux ? Un essai clinique lancé par l'Université de Rhode Island, en collaboration avec BayCare Health System en Floride et le programme Memory and Aging de Butler Hospital, pourra bientôt réaliser cette prouesse.

La maladie d'Alzheimer pourra être détectée 20 ans en avance

Incroyable mais vrai : un dépistage oculaire pourrait aider les cliniciens à détecter la maladie d'Alzheimer au moins deux décennies avant que les patients ne développent des symptômes cliniques.

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs recruteront 330 personnes âgées de 55 à 80 ans, allant d'adultes en très bonne santé et à faible risque - jusqu'à des patients atteints légèrement par la maladie d'Alzheimer.

Chaque participant sera examiné à quatre moments différents sur une période de trois ans, et chaque visite d'étude comprendra un examen de la vue, une discussion sur les antécédents médicaux, des tests sur la façon dont les gens pensent et comment ils se souviennent des nouvelles informations.

Des photos de la rétine des participants seront prises avec des lasers bleus, verts et infrarouges qui permettront un examen microscopique de l'anatomie de la rétine. Les scientifiques pourront aussi voir le mouvement des globules rouges dans la rétine.

Une rétinographie permettant d'observer la rétine, la papille optique et la macula :

Une rétinographie permettant d'observer la rétine, la papille optique et la macula :© Creative Commons

Auteur : Ske. 31 mars 2005. CC - Licence : Free Software Foundation - https://en.wikipedia.org/wiki/GNU_Free_Documentation_License. https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en.

Un test oculaire qui a un coût

Pour optimiser ce dépistage, l'équipe de chercheurs créeront une base de donnéesde référence en imagerie structurale, anatomique et fonctionnelle de la rétine pour permettre l'identification et le développement de marqueurs sensibles et fiables de la maladie d'Alzheimer précoce et/ou de la progression du risque.

Appelée "Atlas d'imagerie rétinienne dans la maladie d'Alzheimer (ARIAS)", ce recueil aura une durée de vie de cinq ans.

Le seul problème ? Son prix astronomique. Les coûts des machines se chiffrent en millions et un test coûte actuellement jusqu'à 4500 $.

Mais Peter Snyder Ph.D., chercheur principal de l'étude et vice-président de l'URI, se veut optimiste "Une fois l'étude terminée, nous voulons rendre la technologie disponible afin que les optométristes et les ophtalmologistes puissent dépister les biomarqueurs rétiniens que nous croyons associés à la maladie d'Alzheimer et les surveiller au fil du temps. Si les cliniciens constatent des changements, ils pourraient orienter leurs patients vers des spécialistes dès le début. Nous pensons que cela pourrait réduire considérablement le coût des tests. "

Les cellules du cerveau similaires aux cellules de la rétine

À la question : comment les yeux peuvent révéler une perte de mémoire, Peter Snyder Ph.D. répond que "les cellules dans les couches neuronales de la rétine sont du même type que les cellules du cerveau qui sont attaquées par la maladie, donc les changements cellulaires dans la rétine pourraient refléter les mêmes changements qui se produisent dans le cerveau", a déclaré Snyder.

"Il sera facile de voir les effets de la maladie dans la rétine grâce au test. On pourra observer la façon dont le sang est transporté vers le cerveau et les cellules rétiniennes. Nous utiliserons également une toute nouvelle technique d'imagerie laser qui rend fluorescent les pigments chimiques de la rétine. Les changements atypiques au niveau de ces produits chimiques pourraient signaler un risque élevé d'Alzheimer. "

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.