Alzheimer : le mauvais cholestérol augmente les risques

Publié le 29 Mai 2019 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Des chercheurs viennent d’établir un lien entre le taux de cholestérol élevé et la maladie d’Alzheimer au stade précoce. Les résultats pourraient aider les médecins à mieux comprendre les causes de la maladie.
Publicité

Selon de nombreuses études antérieures, la maladie d’Alzheimer est basée en grande partie sur la génétique. Si l’un de vos parents en est atteint, vous avez de hauts risques d’en hériter. Mais il se pourrait qu’un autre facteur puisse être déterminant. Selon une étude, votre taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) pourrait jouer un rôle crucial dans le développement de la maladie. Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs de l’Université de Californie ont étudier des échantillons de sang et taux de cholestérol chez 2125 personnes, dont 654 étaient atteints d’Alzheimer.

Publicité

Ils ont découvert que APOE E4 était présent auprès d'environ 10 % des personnes atteintes de maladie d’Alzheimer, survenue précocement. Ce gène est connu pour augmenter les taux de cholestérol, et en particulier les lipoprotéines de basse densité (LDL). Ces dernières constituent des particules composées de lipides et protéines. Ce type de cholestérol, aussi appelé "mauvais cholestérol", présente des taux élevés de LDL, ce qui affecte aussi les artères.

Publicité

Le cholestérol expliquerait la survenue de la maladie à un stade précoce

Après avoir testé les échantillons de sang des participants, les chercheurs ont constaté que les personnes présentant des taux de mauvais cholestérol élevés étaient plus susceptibles de contracter la maladie d’Alzheimer à un stade précoce. "Ce qui signifie que le cholestérol peut constituer un facteur de risque indépendant pour la maladie", traduisent les chercheurs.

"La maladie d’Alzheimer est considérée comme précoce lorsqu’elle apparaît avant l’âge de 65 ans. Environ 10 % des cas sont précoces", précise l’étude. Et lorsqu’Alzheimer se développent précocement, les premiers symptômes peuvent apparaître à 40 ans, voire 30.

Publicité

Néanmoins, des études complémentaires sont nécessaires pour mieux expliquer le lien entre le cholestérol et Alzheimer. "La rareté de la maladie d’Alzheimer à un stade précoce constitue un défi pour trouver suffisamment d’échantillons pour pouvoir effectuer d’autres études", estiment les scientifiques.

Alzheimer : comment reconnaître les symptômes ?

Les pertes de mémoire sont l’un des signes caractéristiques de la maladie d’Alzheimer… Mais d’autres symptômes doivent vous alerter. On pense notamment à la perte de repère spatio-temporels, la difficulté à trouver les mots, le stress, les idées délirantes ou encore la perte de l’appétit. La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Elle constitue la forme la plus fréquente de démence chez l'humain.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X