La maladie d'Alzheimer se caractérise par la dégénérescence des cellules nerveuses et engendre une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles (cognitives) conduisant à des répercussions dans les activités de la vie quotidienne.

D’après les dernières estimations, 1,2 million de personnes pourraient être touchées par Alzheimer ou une maladie apparentée en France. Sur ce chiffre, environ 750 000 personnes sont diagnostiquées.

Afin d'améliorer le diagnostic, des chercheurs californiens ont mis au point une application capable de déceler la maladie. Leur dispositif propose d'analyser la santé cognitive grâce à des selfies oculaires (des photos de vos yeux en gros plan).

La taille de la pupille peut en dire long sur les fonctions neurologiques d'une personne

Les chercheurs de San Diego (USA) une application utilisable grâce à une caméra infrarouge et une caméra selfie (fonctionnalité présente dans la plupart des smartphones actuels). L'objectif ? Suivre l'évolution de la taille de la pupille.

"La taille de la pupille peut fournir des informations sur les fonctions neurologiques d'une personne. Par exemple, elle augmente lorsqu'une personne effectue une tâche cognitive difficile ou entend un son fort inattendu", expliquent les chercheurs dans un communiqué.

L'application serait capable d'évaluer très précisément la taille de la pupille - et ce, quelle que soit la couleur des yeux du patient. Cette application est décrite dans un communiqué qui sera présenté à la Conférence ACM sur les facteurs humains dans les systèmes informatiques (CHI 2022), qui se tiendra du 30 avril au 5 mai à la Nouvelle-Orléans (USA).

Alzheimer : l'application serait inclusive et simple à utiliser

"Bien qu'il reste encore beaucoup de travail à effectuer, je suis enthousiasmé par le potentiel de cette technologie qui peut amener le dépistage neurologique hors des laboratoires cliniques et dans les foyers, rapporte Colin Barry, doctorant en génie électrique et informatique à l'UC San Diego. Nous espérons que ce test ouvrira la porte à de nouvelles explorations de l'utilisation des smartphones afin de détecter et de surveiller de potentiels problèmes de santé".

Les scientifiques ont voulu rendre l'application accessible aux personnes âgées. Elle inclut de nombreuses fonctionnalités inclusives dans l'application : "Pour nous, l'un des facteurs les plus importants du développement technologique est de s'assurer que ces solutions sont utilisables par tous. Cela inclut des personnes comme les personnes âgées qui pourraient ne pas être habituées à utiliser des smartphones", ajoute Colin Barry.

Ce projet a été financé par l'Institut national du vieillissement.

Alzheimer : comment se fait le diagnostic aujourd'hui ?

"Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer nécessité un bilan complet des capacités cognitives de la personne", partage l'association France Alzheimer. En cas de symptômes suspects (perte de mémoire, perte de motivation, troubles du langage, désorientation, perte d'objets...), le médecin généraliste est le premier professionnel de santé à consulter. Il va procéder à un examen clinique, une évaluation grâce à des tests simples.

Le patients peut ensuite être amené à effectuer des examens complémentaires.

On cite le bilan neuropsychologique, qui consiste pour le patient à répondre à une série de tests adaptés sous forme de questions ou de tâches simples à accomplir proposés par un(e) psychologue spécialisé(e). En outre, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou le scanner permettent d’observer l’aspect et le volume de certaines zones cérébrales.

L’examen neurologique peut aussi être proposé. Il consiste pour le médecin à demander au patient de réaliser des mouvements et des tests corporels et faciaux.

"Le bilan sanguin a pour objectif de s’assurer que le patient n’est pas atteint d’une autre maladie organique ou d’une autre affection du cerveau ou du système nerveux susceptible d’entraîner une altération cognitive, ce qui impliquerait une prise en charge différente", détaille encore l'association France Alzheimer.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.youtube.com/watch?v=5fYAQZGzmq4 

"‘Eye-Catching’ Smartphone App Could Make It Easy To Screen for Neurological Disease at Home", UC San Diego, 29 avril 2022 : https://ucsdnews.ucsd.edu/pressrelease/eye-catching-smartphone-app-could-make-it-easy-to-screen-for-neurological-disease-at-home

https://www.francealzheimer.org/comprendre-la-maladie/la-maladie-dalzheimer/premiers-signes-diagnostic/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.