Reconnaître une allergie au lactose

Vous avez entendu parler de l’allergie au lactose et vous aimeriez en savoir plus sur le sujet ? Vous pensez présenter les symptômes qui y sont liés ? Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur l’intolérance au lactose, bien différente de l’allergie au lait.

Publicité

allergie lactose© Fotolia

La différence entre allergie et intolérance

Voyons tout d’abord la différence entre l’allergie et l’intolérance. L’allergie consiste en un rejet d’un corps étranger, nommé allergène, lorsque celui-ci entre en contact avec le système immunitaire. L’intolérance se présente, quant à elle, comme une incapacité du corps à digérer une molécule déjà intégrée par le corps, lors des repas, par exemple.

Publicité
Publicité

L’origine de l’intolérance au lactose

L’intolérance au lactose vient de l’incapacité de l’intestin grêle à produire une enzyme appelée la lactase, qui permet de digérer le lactose, glucide naturellement présent dans le lait des mammifères. À la naissance, le corps humain produit de la lactase pour permettre au nouveau-né de digérer le lait de sa mère. En revanche, il arrive parfois qu’après le sevrage, le corps n’en produise plus suffisamment : c’est alors que survient l’intolérance au lactose, qui touche environ 75% de la population mondiale (10% pour les Nord-Européens).

Les symptômes de l’intolérance au lactose

L’intolérance au lactose se manifeste via différents symptômes, tous témoignant d’un problème digestif : diarrhée, ballonnements, gaz ou encore maux de ventre. Dans les cas les plus graves, l’intolérance au lactose peut provoquer un état de grande fatigue ainsi qu’un amaigrissement drastique.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X