Allergie alimentaire : attention à l'œdème de Quincke

Publié le 27 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
L’allergie alimentaire peut survenir à tout âge. Elle correspond à une réaction anormale de défense du corps, suite à l’ingestion d’un aliment allergène. Elle peut se traduire par une éruption cutanée, des troubles digestifs, mais peut être beaucoup plus grave et générer un œdème de Quincke. Que faire en cas d’œdème de Quincke ?  
Publicité

© Istock

L’allergie alimentaire : qu’est-ce que c’est ?

L’allergie alimentaire est une réaction disproportionnée du système immunitaire suite à l’ingestion d’un aliment, d’ordinaire inoffensif pour l’organisme. Ce dernier va libérer de grandes quantités d’histamine et générer une inflammation. Cela se traduit par des difficultés respiratoires, des symptômes cutanés (urticaire, rougeurs), des troubles digestifs et, dans les cas les plus sérieux, cela peut conduire à une perte de conscience, un choc anaphylactique, voire un œdème de Quincke. L’œdème de Quincke est la forme la plus grave de l’allergie alimentaire et constitue une urgence médicale.

Publicité
Publicité

Allergie alimentaire : que faire en cas d’œdème de Quincke ?

L’œdème de Quincke se traduit par un gonflement important du larynx qui va alors obstruer les voies respiratoires. Cette réaction au niveau de la gorge fait suite à des signes tels que des démangeaisons sur le bras et le buste, des picotements à la gorge et des difficultés de plus en plus grandes à déglutir. Privée d’oxygène, la personne qui fait un œdème de Quincke doit être prise en charge le plus rapidement possible. Il faut donc appeler les pompiers ou le SAMU et maintenir la personne en position assise dans l’attente des secours pour faciliter sa respiration. Une injection de cortisone sera faite au patient, voire, dans les cas très sévères, une intubation ou même une trachéotomie sera nécessaire.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X