Allergie au lait ou intolérance au lactose : la différence

Parmi les allergies alimentaires les plus fréquentes se trouvent l’allergie au lait et l’intolérance au lactose. Mais quelle est la différence exacte entre ces deux types d’allergies ?

Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Allergie au lait

Les personnes susceptibles d’être allergiques au lait (ou plus exactement allergiques aux protéines présentes dans le lait) sont uniquement les nourrissons. En effet, ce type d’allergie est exceptionnel chez les adultes, et pour les enfants concernés, elle disparaît avant l’âge de six ans. Elle est due à un dérèglement du système immunitaire. Ainsi, en présence de ces protéines, le corps déclenche une importante réaction allergique avec notamment des maux de ventre, des diarrhées et des vomissements, et parfois même un eczéma, voire un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke. Tant que l’allergie est présente, il faut supprimer tous les produits laitiers et les aliments qui contiennent du lait.

Publicité
Publicité

Intoléranceau lactose

Contrairement aux allergies aux protéines de lait qui n’affectent que les nourrissons, l’intolérance au lactose touche presque exclusivement des adultes (10 % d’entre eux sont concernés). Les réactions sont beaucoup moins violentes qu’en cas d’allergie au lait(elles sont proportionnelles à la quantité de lactose ingérée), et elles sont d’apparition tardive. Il s’agit généralement de ballonnements, de gaz et de troubles du transit passagers. De plus, il existe des degrés d’intolérance au lactose, certaines personnes allergiques pouvant consommer de petites quantités de lait de façon fractionnée en cas d’intolérance légère par exemple.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X