L’été, les allergiques le savent, le pollen laisse peu de répits. De mai à juillet, les graminées font rage, d'août à septembre, l’ambroisie prend le relais. La RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) prévoit d’ailleurs « un pic de concentration dans l'air de pollen d'ambroisie à feuilles d'armoise le 10 août 2022. »

Le pollen est en fait la structure reproductrice mâle des végétaux supérieurs. Il est composé de minuscules grains qui germent une fois en contact avec l’organe femelle d’une plante de la même espèce. Les pollens sont généralement transportés par les insectes qui butinent le nectar des plantes. Généralement, beaucoup de plantes utilisent un moyen plus simple : le vent.

Au programme : nez bouché, yeux qui piquent, démangeaisons, toux sèche, fatigue, éternuements... Rien de très agréable en plein milieu des vacances. Cependant, il existe quelques gestes très simples pour soulager ces symptômes.

Allergie au pollen : les conseils d'un allergologue

Il est possible de soulager les symptômes d’une allergie au pollen dans le but d’améliorer la vie quotidienne.

  1. Le docteur Marc Cauchie, allergologue à Cambrai conseille : « un bon rinçage des fosses nasales, avec pourquoi pas un spray nasal d’eau de mer additionné de manganèse ou du sérum physiologique. Il faut aussi penser à se nettoyer les yeux avec du sérum physiologique, cela permet d’évacuer les grains de pollen. Cela devrait soulager assez rapidement. »
  2. L’allergologue précise qu’il faut mieux éviter de sortir en campagne les jours de beau temps où il y a un pic de concentration de pollens dans l’air. Le mieux pour se protéger est de porter un masque.
  3. L’institut Pasteur de Lille indique : « qu’il est également possible de prendre des médicaments antihistaminiques afin de réduire la réaction allergique. » Il existe des médicaments à prendre par voie orale, des sprays pour le nez et des crèmes pour les démangeaisons cutanées.
  4. Enfin, pour soulager les démangeaisons, il est recommandé d’appliquer une source de froid. Pour cela, enveloppez une poche de froid dans un linge et laissez poser une quinzaine de minutes.
  5. L’allergologue conclue : « en cas de forte pollinisation, lavez-vous les cheveux le soir. Cela permet de ne pas déposer de pollens dans la literie. »

Enfin sachez que le seul moyen de traiter une allergie au pollen sur du long terme est la désensibilisation. Cela consiste à mettre l’allergène en contact avec votre organisme régulièrement et à faible dose sur plusieurs années. Le corps cesse alors de reconnaître l’allergène comme un ennemi.

Sources

Allergies au pollen : que faire pour soulager les symptômes ?, Institut Pasteur de Lille 

Carte du Risque d'Allergie aux Pollens, RNSA 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.