4 astuces pour boire de l'alcool sans grossir !

Bière, verre de vin, cocktails… Si tous les alcools sont caloriques, il existe des moyens pour limiter les dégâts sur votre ligne. Voici nos conseils pour y parvenir avec Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence NutriMarketing.

Comment choisir son alcool ?

Tous les alcools sont caloriques : ils contiennent en effet de l’éthanol (7kcal par gramme contenu dans la boisson), en plus des sucres ajoutés que l’on retrouve dans de nombreuses boissons alcoolisées. "Globalement, un verre de vin (12 cl) apporte autant d’éthanol qu’une chope de bière (250 ml) ou qu’un shot de rhum de 3 cl. Ensuite, la teneur en sucres est différente en fonction des vins et bières choisis", explique Béatrice de Reynal.

Quelle(s) boisson(s) privilégier ?

- 1 bière standard (genre Stella) : 105 kcal pour un demi (25 cl). Plus la bière est forte en alcool, plus elle est riche en énergie. Attention, car la bière étant peu alcoolisée (autour de 4 à 5°), on a tendance à enchaîner les verres. "Méfiance également sur les bières premium qui apportent bien plus d’éthanol que les conventionnelles. Il n’est pas rare qu’elles atteignent 8° ou même plus."

- 1 bolée de cidre brut : environ 100 kcal pour une bolée (25 cl)

- 1 verre de vin (12 cl) : 70 kcal pour le vin blanc sec, 80 pour un vin blanc doux. Le vin rouge et le vin blanc ont presque les mêmes teneurs énergétiques. Un vin liquoreux, en revanche, peut monter jusqu’à 90 kcal et plus. Attention aux kirs avec une crème de cassis ou de framboise qui augmentent la teneur en sucres et en alcool.

1 verre de Champagne (12 cl) : 80 kcal

Et du côté des alcools forts ?

Ils sont tous très riches en alcool. 3cl de rhum ou de whisky représentent environ 80 kcal. Et si vous choisissez une liqueur riche en sucres (Cointreau, Grand Marnier…), la note s’élève fortement.

À noter : l’alcool est toujours délétère, même en petites quantités, surtout chez les jeunes et les femmes enceintes et allaitantes.

"Le PNNS (programme nutrition santé) recommande de ne pas dépasser un verre (pour les femmes) ou deux verres (pour les hommes), maximum par jour." L'idéal étant évidemment de faire moins, et de garder une consommation occasionnelle.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Remerciements à Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence NutriMarketing http://www.nutrimarketing.eu, auteur de  l'ouvrage "Ouvrez l’oeil avant d’ouvrir la bouche" aux éditions Robert Laffont.