Attention à ne pas confondre ces deux maladies ! Une infection mortelle aux bactéries "mangeuses de chair" conférerait les mêmes symptômes que la grippe selon le site d'informations américain ABC15.

Un taux de mortalité de 27%

Tout a commencé avec une américaine dénommée Christin Lipinski. La patiente s'est rendue chez son médecin le 11 janvier 2018 avec des symptômes grippaux et des douleurs sous le bras rapporte ABC15. Le professionnel lui a donc prescrit un traitement pour l'infection virale de la grippe. Après avoir souffert de douleurs persistantes, de plus en plus intenses, son système immunitaire a été affaibli et une infection bactérienne a commencé. La femme a été transportée en ambulance vers un centre de traumatologie. ABC15 rapporte que les professionnels du centre auraient découvert que ce qui avait commencé comme une infection bactérienne s'était transformé en une forme extrêmement agressive de fasciite nécrosante. On la définit comme une inflammation extrêmement rare et destructrice des tissus enveloppant les muscles et les organes. Selon une étude réalisée en 2008, la maladie aurait un taux de mortalité d'environ 27%.

Des symptômes identiques à un détail près

Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aux Etats-Unis, la fasciite nécrosante peut rapidement entraîner la mort et nécessite une intervention chirurgicale pour empêcher toute propagation. Les spécialistes n'arrivent pas à déterminer comment la patiente a contracté l'infection, cependant, le médecin urgentiste Frank LoVecchio a déclaré au site d'informations : "Les gens sont plus vulnérables aux infections graves lorsqu'ils sont atteints de la grippe parce que leur système immunitaire est affaibli". Selon le CDC : "Certains symptômes de la fasciite nécrosante ressemblent aux symptômes de la grippe, y compris la fièvre, les frissons, la fatigue et les vomissements" avant d'ajouter : "mais en plus de ces symptômes, les patients éprouvent souvent une douleur qu'ils décrivent comme étant beaucoup plus puissante que ce qu'ils ont déja connu lors d'une grippe."

Christin Lipinski a donc a subi deux interventions chirurgicales pour enlever 30% de ses tissus infectés, selon ABC15. Elle reste actuellement hospitalisée dans un état critique, mais stable. Elle devrait prochainement avoir recours à de nombreuses chirurgies de greffe de peau, de chirurgies reconstructives et de physiothérapie.

Sources

ABC15, Valley woman hospitalized after being diagnosed with flesh-eating disease, 21 janvier 2018
Foxnews, Why flesh-eating bacteria can look like the flu, 23 janvier 2018
NCBI, Mortality in necrotizing fasciitis, avril 2008

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.