C'est incroyable mais en remarquant que leur fils, alors âgé de 3 mois, avait systématiquement une pupille blanche sur les photos prises au flash (alors que l'autre était rouge), Bryan et Elizabeth Shaw ont repéré le premier signe d'un cancer de la rétine. Aussi appelée "rétinoblastome" cette tumeur intraoculaire est assez fréquente chez l'enfant (1 sur 15 000 à 20 000 naissances en France), généralement avant l'âge de 5 ans. Les 7000 photographies prises par les parents du petit garçon maintenant âgé de 3 ans ont permis aux scientifiques de voir que l'oeil blanc ou "leucocorie" peut apparaître à un stade précoce de la maladie et que sa fréquence augmente avec l'évolution de la maladie pour diminuer quand elle régresse. Le papa du petit garçon étant chimiste, il a pu collaborer avec l'ophtalmologiste et les oncologues du Dana Farber Cancer Institute pour publier leur histoire dans la revue PlosOne. Il recherche maintenant un collaborateur pour mettre au point un logiciel permettant d'automatiser la numérisation de photos pour la leucocorie.

Attention à ne pas voir un cancer partout !

S'il est démontré ici que les clichés pris par les parents du petit Noah ont aidé au diagnostic du rétinoblastome, il ne faut pas s'affoler devant toutes les photos où des enfants peuvent apparaître avec des pupilles blanches. Une mauvaise gestion du flash, une mauvaise exposition, le reflet d'une lumière... peuvent poser un voile blanc sur la pupille. En cas de doute, parlez-en à votre médecin traitant ou à votre pédiatre.

mots-clés : Cancer, Cancer stade 3
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.