Comme le rappellent les auteurs de la revue, l'efficacité de l'harpagophyton (Harpagophytum procumbens)dans le traitement des douleurs musculaires n'a jamais été prouvée. Par contre plusieurs analyses mettent en évidence des effets indésirables graves comme des maux d'estomac, des gastrites, parfois hémorragiques, des ulcères duodénaux, des réactions allergiques et des vertiges. De plus, "selon l'Agence européenne du médicament, il existe un doute sur des troubles du rythme cardiaque" souligne les auteurs. En conclusion, ils estiment qu'il vaut mieux "écarter l'harpagophyton des soins".

Les autres traitements à privilégier

D'autres solutions peuvent soulager les douleurs articulaires. Par exemple, l'utilisation d'une canne pour l'arthrose au niveau des jambes, l'application locale de chaud ou de froid, ou encore la réduction de poids chez les personnes obèses. "Quand un médicament paraît souhaitable, le paracétamol est la référence pour le traitement de la douleur. Un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) est une autre option aux effets indésirables multiples, notamment digestifs, mais d'efficacité symptomatique démontrée" ajoute la revue.

Source : "Harpagophyton : ulcères et saignements digestifs ?" Rev Prescrire 2013 ; 33 (355) : 352.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.