Pourquoi les femmes ne doivent pas faire pipi avant de faire l'amour

Certifié par nos experts médicaux MedisiteUn urologue américain révèle pourquoi aller aux toilettes juste avant de faire l'amour peut-être une erreur. Explication avec le Dr Inès Dominique, urologue à l'Hôpital Diaconesses-La Croix Saint Simon Paris.
Sommaire

Il y a clairement une corrélation entre les infections urinaires et les rapports sexuels. "Ces derniers constituent une source de contamination", nous prévient le Dr Inès Dominique, urologue à l'Hôpital Diaconesses-La Croix Saint Simon Paris.

Pour cette raison, les médecins ne cessent d'insister sur l'importance d'aller uriner après avoir fait l'amour : cela permet d’expulser les éventuels contaminants, et de surcroît, diminuer le risque d’infection.

L'infection urinaire ou cystite se développe lors d'une prolifération anormale d'agents infectieux (souvent la bactérie Escherichia Coli) au niveau des voies urinaires. Les bactéries remontent ainsi dans l'urètre jusqu'à atteindre la vessie. On estime qu'une femme sur 5 en sera victime au cours de sa vie. Cette pathologie peut provoquer des douleurs à la miction et nécessite un traitement minute antibiotique pour être éliminée.

La cystite se manifeste par des brûlures urinaires. "Les patientes ressentent comme des coups de couteau au moment de l'urine, décrit le Dr Dominique. On observe aussi des douleurs au niveau du bas ventre". On retrouve également :

  • des envies fréquentes d’uriner, souvent en petite quantité ;
  • des urines troubles ;
  • une gêne au niveau du bas-ventre ;
  • quelquefois, du sang dans les urines.

Parmi les facteurs de risque, on cite l'incontinence anale, certains traitements immunosuppresseurs, les corticoïdes, le diabète et les rapports sexuels.

Photo : globules blancs dans l'urine d'un patient atteint d'une infection urinaire

Photo : globules blancs dans l'urine d'un patient atteint d'une infection urinaire© Creative Commons

Crédit : Bobjgalindo, 17 February 2005 - CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/

Comment les rapports sexuels peuvent provoquer des cystites ?

"Il y a forcément profusion de contaminants possibles pendant un rapport, explique le Dr Domonique. Le sperme, le liquide séminal et la lubrification féminine vont se mélanger et être propices aux bactéries. Ces dernières vont atteindre l’urètre et accéder très facilement à la vessie". C’est pour cette raison qu'il est vivement conseillé aux femmes d'uriner et prendre le temps de tout éliminer après un rapport sexuel.

"On parle plutôt des femmes, car elles sont plus à risque. Les hommes ont un urètre beaucoup plus long, détaille l'urologue. Il faudrait que les germes traversent tout l'urètre avant d'arriver jusqu'à la vessie. Ils ont donc moins de risques de contracter une cystite. Or, chez les femmes, l'urètre mesure 3,5 cm environ : les germes atteignent donc plus aisément la vessie".

Une erreur courante : vider sa vessie avant chaque rapport

S'il est préconisé de vider sa vessie après un rapport, il n'est pas recommandé de le faire systématiquement avant. C'est pourtant une erreur que l'on retrouve chez de nombreuses femmes, selon l'urologue américain David Kaufman, interviewé par Yahoo News. Il affirme que c'est l'une des erreurs que les femmes font le plus au cours de leur vie sexuelle, et qui peut pourtant causer l'infection urinaire.

Explications page suivante.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Inès Dominique, urologue à l'Hôpital Diaconesses-La Croix Saint Simon Paris, interviewée par Medisite le 26 février 2020

The pre-sex move you should be avoiding, Yahoo News

La rédaction vous recommande sur Amazon :