Parkinson : des chaussures lasers qui facilitent la marche

Publié le 23 Janvier 2018 par Laurène Levy, journaliste santé
Des chaussures équipées de rayons lasers sont en cours de développement pour aider les personnes souffrant de Parkinson. Elles permettraient de lutter contre les troubles de la marche typiques de cette maladie neurodégénérative. 
Publicité

© Adobe StockUn gadget futuriste ? Non, des chaussures à la pointe de la technologie pour venir en aide aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson. Des chercheurs en neurologie de l’université de Radboud (Nijmegen, Pays-Bas) ont développé un concept de chaussures équipées de lasers à destination des personnes atteintes de Parkinson. Le but : limiter les évènements de "blocage de la marche" (aussi appelés "gel de la marche" ou "freezing"). Ils publient une étude dans la revue Neurology.

Publicité

Aider le malade à déclencher ses pas

En effet, "lorsque la maladie de Parkinson est avancée, des troubles moteurs peuvent apparaître" précise sur son site l’association France Parkinson. Parmi ces troubles, le "freezing", qui se traduit par des phases de piétinement et qui prend place "surtout au démarrage, également au demi-tour ou à l’approche d’un passage étroit, telle une porte", selon France Parkinson. "Le plus souvent, ces difficultés surviennent après plusieurs année d’évolution et sont généralement peu sensibles aux traitements médicamenteux" déplore l’association. Les chaussures développées par les chercheurs hollandais présentent sur chaque pied un émetteur. Celui-ci envoie sur le sol un rayon laser à l’endroit où la personne doit poser son pied dès qu’elle porte son poids sur un pied. Résultat : la marche devient un mouvement volontaire contrôlé, et libère la personne bloquée en l’aidant à déclencher ses pas.

Publicité

Moins de blocages avec les chaussures à lasers

Pour le moment, l’étude a permis de tester ces chaussures sur 21 patients. Chaque patient a réalisé 10 essais de marche avec et 10 essais sans les chaussures à lasers. Les personnes portant ces chaussures ont présenté une baisse de de 45,9% du nombre d’épisodes de "freezing" en l’absence de traitement dopaminergique et de 37,7 % en présence d’un traitement dopaminergique, des médicaments efficaces au début de la maladie contre les troubles moteurs mais dont l’effet s’estompe quand la maladie progresse. Selon le site Medscape, le prochain objectif des chercheurs est de lancer un essai clinique chez plus de 100 patients. Il faudra attendre un peu ou économiser avant de chausser ces nouveautés : "À ce jour, les dispositifs ne sont pas commercialisés mais une paire 'prototype' coute entre 200 et 400 euros", précise Medscape.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X