L’infection que vous pouvez attraper si votre poulet est mal cuit

Une nouvelle étude présentée lors de la conférence "ID Week" du 4 au 8 octobre 2017 à San Diego aux Etats-Unis suggère que la viande de poulet peut être une source importante de bactéries qui causent des infections urinaires.

Publicité

© IstockUne équipe de chercheurs de l’université de Californie à Berkeley (Etats-Unis) a réalisé une étude qui montre que le poulet est parmi les viandes, celle qui serait la plus susceptible de transmettre des bactéries responsables d'infections urinaires (IU). Les résultats ont été présentés lors de la conférence "ID Week" du 4 au 8 octobre 2017 à San Diego.

"La volaille semble être plus contaminée que d'autres échantillons de viande"

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé 200 échantillons de différentes viandes provenant de plusieurs épiceries californiennes (poulet, dinde, bœuf et porc). Ils ont également étudié 1200 échantillons d'urine de patients atteints d'infections urinaires entre septembre 2016 et mai 2017. Les scientifiques ont analysé l'ADN bactérien des échantillons de viande et d'urine à la recherche de certaines "empreintes" génétiques pour déterminer quelles souches d'Escherichia coli (E. coli) se trouvaient dans les produits à base de viande. Le Dr Reina Yamaji, co-auteur de l'étude, explique que : "la bactérie E. coli cause environ 80% des infections urinaires chez les humains". Le Dr Lee Riley, professeur de maladies infectieuses à l'École de santé publique de Berkeley, a déclaré lors de la conférence: "Pour une raison quelconque, la volaille semble être plus contaminée que d'autres échantillons de viande".

Publicité
Publicité

La dinde hachée : la plus contaminée

Les résultats de l’étude ont montré que 38% des échantillons de viande étaient contaminés par E. coli. Parmi les différents types de viande, la dinde hachée était la plus contaminée avec un taux qui s’élève à 73%. Les échantillons de poitrine de poulet étaient contaminés à 43%, ceux de bœuf haché à 18% et ceux de côtelettes de porc à 15%. Environ 32% des échantillons de poulet et 14% des échantillons de dinde contenaient des souches bactériennes identiques à celles trouvées chez les patients atteints d'IU.

Une bactérie qui vit normalement dans les intestins

Escherichia coli (E. coli) est une bactérie qui appartient à la famille des entérobactéries c'est-à-dire des bactéries vivant normalement dans l’intestin de l’homme (ainsi que dans les animaux à sang chaud (bovins, ovins). Ce sont donc des parasites habituels de la flore intestinale, qui dans la plupart des cas sont sans danger. Néanmoins certaines souches d’E. coli peuvent être pathogènes et entraîner des infections intestinales comme la gastro-entérite, urinaires ou encore méningées. Une des souches les plus graves est l’ECEH (Escherichia coli entérohémorragiques). C’est celle qui fut à l’origine de plusieurs décès en Allemagne en 2011.

Pourquoi il faut nettoyer ces objets pour ne pas tomber malade ?

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X