Les colériques ont cinq fois plus de risque d'avoir un infarctus !

Vous-êtes colérique ? Attention à vous ! Le risque d'infarctus se multiplie juste après une crise et pire encore...

Les colériques vont devoir apprendre à se calmer ! Le risque d'infarctus se multiplie par cinq, deux heures après s'être mis en colère. Mais ce n'est pas tout! Les risques de rupture d'anévrisme, et d’obstruction d'une artère cérébrale sont multipliés respectivement par six et trois. C'est en voulant vérifier l'hypothèse selon laquelle on peut mourir d'un choc émotionnel que les chercheurs de l'université de Harvard (États-Unis) ont fait cette découverte. Pour cela, ils ont comparé toutes les études en rapport avec le sujet, depuis 1966 jusqu' à aujourd'hui.

Tout dépend du mode de vie du patientDans leurs études les scientifiques expliquent que le risque d'accidents cardiovasculaires varient en fonction du mode de vie du patient. Pour une femme en bonne santé qui ne fume pas, par exemple, une crise n'a quasiment aucune chance de déclencher un infarctus. Son risque étant déjà très bas, s'il est multiplié par cing, la personne ne risque pas grand chose. Ce n'est quand même pas une raison pour piquer tous le temps des colères !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :