Le nombre de bière qui augmenterait votre risque de cancer de la prostate

Seins, intestins, bouche, œsophage... Et maintenant prostate. L’alcool est de nouveau pointé du doigt à cause des risques de cancer. 
bière pression verser dans un verre de la grue©IstockIstock

Brunes, blondes, rousses... Chaque soir c’est le même rituel : vous commencer toujours à vous détendre par une bonne bière bien fraîche. Attention si vous êtes un homme, recommande une étude de l’université de Victoria (Australie), une pinte par jour peut augmenter de 23% votre risque de cancer de la prostate.

C’est le résultat d’une analyse de 27 études qui liaient consommation d’alcool et cancer de la prostate. Selon les chercheurs, les hommes qui buvaient l’équivalent d’une pinte par jour ou de deux verres de vin de 175 ml, augmenteraient considérablement leurs risques au contraire des gens qui n’avaient jamais bu d’alcool.

Avant cette étude, le risque était surtout lié à la consommation excessive d’alcool. De plus, les anciens buveurs, contraints d’arrêter pour problèmes de santé ou autre, étaient rangés dans la même case que ceux qui n'avaient jamais bu. Cela réduisait considérablement l’écart de risque entre les buveurs et les non/anciens-buveurs. En réalité, il existe beaucoup moins de risques si l’on a jamais bu d’alcool souligne cette nouvelle étude.

La manière dont le cancer est déclenché n’a pas encore été comprise

"À chaque fois que nous buvons, les causes qui entraînent le risque de cancer se mettent en marche à un degré directement liée à la quantité consommée et sans seuil de sécurité", a déclaré le chercheur principal Tim Stockwell, directeur du département de recherche sur l’addiction à l’université de Victoria.

Selon le Dr Jasmine Just, du Cancer Research britannique, la corrélation entre les deux n’est pas encore sûre : "L'alcool a été lié à plusieurs types de cancers, y compris le cancer du sein et de l'intestin -, mais il n'est pas aussi clair qu’il augmente le risque de cancer de la prostate. Cette étude prend en compte les facteurs qui pourraient être à l’origine de ce lien alors qu’ils étaient moins évidents dans les recherches précédentes. Il est cependant trop tôt pour dire avec certitude si l'alcool augmente le risque de cancer de la prostate" a-t-elle déclaré au DailyMail.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Le cancer de la prostate

Source(s):