L’âge moyen auquel on divorce le plus

Un rapport d'analyse belge révèle combien de temps dure en moyenne un mariage de nos jours et à quel âge en moyenne les gens divorcent le plus.

Publicité

© Adobe Stock44 725 mariages ont été célébrés en Belgique en 2016 contre 23 583 divorces. Même si la population croit encore à l'union civile, le bulletin de statistiques belge de la SPF économie rapporte que'il y a eu en 2006 426 divorce pour 1000 mariages . Mais alors combien de temps durent en moyenne un mariage de nos jours ? "La statistique reprend tous les divorces qui ont été inscrits dans les registres d’état civil des communes belges. Cette inscription se fait dans le registre de la commune où le mariage a eu lieu, explique le site Statistic Belgium. En reprenant tous les divorces mentionnés dans les registres des communes belges, la statistique inclut des divorces mettant un terme à des mariages non célébrés en Belgique et non repris dans la statistique des mariages."

Publicité
Publicité

44,6 ans la moyenne d'âge du premier divorce

Selon les données du rapport on se marie en moyenne vers l'âge de 32,5 ans avec un écart d'âge moyen entre les deux époux de 2,5 ans. Quant aux divorces c'est en moyenne c'est vers 44,6 ans qu'il aurait lieu. Le bulletin révèle que passé 50 ans de mariage moins d'un mariage sur deux se finit en divorce en Belgique.

Que les éternels romantiques se rassurent, si la tendance à un amour qui dure toujours est en berne depuis des années le nombre de divorce est en baisse de puis l'année 2009. Les experts bleges rapporte encore un ebaisse en 2016 soit seulement 23 583 cas représentant 4,4% de moins qu'en 2015.

Les 4 conseils d'une avocate pour éviter le divorce

En Mars 2017, Cari Ricker célèvre avocate américaine interrogée par le sire Purewow avait révél 4 pécieux conseils pour éviter de passer devant le juge.

-Savoir parler d'argent : "Très souvent, les problèmes financiers, notamment l’incapacité à parler des dettes et dépenses, sont à l’origine de problèmes dans le couple", a-t-elle indiqué. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut savoir parler d’argent et avouer ses faiblesses à ce sujet.
- Se soutenir en toutes circonstances : "C’est facile de toujours incriminer l’infidélité", alerte l’avocate. "Mais la perte d’un travail, d’un membre de la famille, la maladie d’un enfant...sont tout autant des causes de rupture." Impossible à anticiper, elles sont pourtant souvent ce qui éprouve la stabilité d’un mariage.

- Ne pas hésiter à aller voir un conseiller conjugal : "Ce n’est pas honteux ou stigmatisant", martèle Me. Rincker. Ensemble ou en couple, il faut prendre le temps de parler de ses problèmes avec un spécialiste. "Parler à quelqu’un de totalement objectif peut être libérateur et immensément utile", insiste-t-elle.

- Savoir s'écouter : Savoir communiquer, et notamment écouter, c’est la clé de la stabilité du couple. " Ecouter activement , en intégrant ce que la personne est en train de dire avant de répondre, est essentiel pour maintenir une relation saine", conseille Cari Rincker.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X