Encore une bonne raison de ne pas hésiter à faire une analyse de son taux d'hormones thyroïdiennes. Les personnes avec un taux de thyroxines (TF4) élevé seraient plus à risque de souffrir d'athérosclérose que les autres. C'est-ce qu'ont révélé les chercheurs de l'université de Rotterdam lors du congrès annuel Endocrine Society à Orlando (Etats-Unis)) samedi 2 avril 2017.

Des plaques de graisses qui réduisent les artères

Lorsque la thyroxine est élevée on parle hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie. Les chercheurs ont d'abord étudié sur 9231 volontaires âgés en moyenne de 64,7 ans lesquels étaient atteints d'un déséquilibre de la thyroïde. Ils ont ensuite comparé les résultats avec le taux d'incidence d'accidents cardiaques mortels et non mortels liés à l'athérosclérose. Cette maladie est une perte d'élasticité des artères provoquée par une accumulation de plaques de graisses à l'intérieur. Elle est responsable de crise cardiaque ou encore d'AVC.

Même en ayant pris en compte d'autres facteurs comme le taux de triglycérides, cholestérol ou diabète, les chercheurs confirment une influence cardiaque en cas de taux élevé de thyroxine. Plus de recherches doivent maintenant être poursuivies pour confirmer l'hypothèse.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.