Julien Clerc a dû arrêter la cocaïne, "très mauvaise pour le nez et la gorge"

Publié le 12 Mars 2018 par Rédaction Medisite
Invité dans l'émission de Thierry Ardisson, Salut les Terriens samedi 10 mars dernier, le chanteur Julien Clerc, 70 ans est revenu sur les méfaits de son addiction à la cocaïne et comment s'est passé le sevrage. 
Publicité

© AFPJulien Clerc ne l'a jamais caché lorsqu'il était plus jeune, dans les années 80, le chanteur était accro à la drogue. A la cocaïne plus précisemment, comme il l'avait révélé dans une interview pour Paris Match. Cette fois-ci, c'est sur le plateau de l'émission de Thierry Ardisson, Salut les terriens, samedi 10 mars dernier que le chanteur de 70 ans est revenu sur les dangers de son addiction sur sa santé. "Ce n'est pas tant que je ne pouvais plus chanter sans, c'était surtout que c'était très mauvais pour le et la gorge. Donc il était urgent d'arrêter", a-t-il expliqué devant les caméras.

Publicité
Publicité

Mais pas facile d'arrêter la drogue. Pourtant, le chanteur affirme que pour lui ce n'a pas été un obstacle. Il avoue être aujourd'hui complètement libéré de cette addiction, ne plus prendre de drogue, mener uen vie saine et se battre pour pour protéger ses enfants de ce fléau.

D'autres stars ... aussi accros

Julien Clerc n'est pas le seul chanteur à avoir pris de la drogue et à le reconnaître publiquement. Dans une interview accordée au Monde en 1998, Johnny Hallyday racontait lui aussi avoir pris de la cocaïne "en tombant du lit" et en "prendre pour travailler, pour relancer la machine". Vanessa Paradis avait, elle, été arrêtée en 1995 à la frontière canadienne avec du hashish. Thierry Ardisson qui ne s'en est jamais vraiment caché, racontait au magazine GQ en 2009 "fumer du hashish, des pétards" et en 2011 avoir pris de l'héroïne. Jean-Luc Delarue, également, avait déclaré sur France 2 avoir eu de gros problèmes avec la cocaïne et en avoir consommé jusqu'à 20g par semaine.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X