© IstockUne nouvelle avancée dans la lutte contre la maladie de Parkinson. Des chercheurs de l'Institut Universitaire de Londres (Royaume-Uni) viennent de mettre au point un test pour détecter la pathologie avant même que ne se déclarent les premiers symptômes. Dans leur étude, ils expliquent que tout se passe au niveau de la rétine.

Un manque d'épaisseur de la rétine à contrôler

Pour ce test, les scientifiques ont mis au point une technique permettant de repérer un manque d'épaisseur de la rétine et une modification des cellules ganglionnaires de cette dernière. Pourquoi ? Cela peut indiquer un manque de dopamine.

Il est reconnu que les malades atteints de Parkinson ont une moins bonne vision à cause d'une réduction des neurones qui libèrent de la dopamine. Un manque responsable de l'altération des cellules cérébrales et des premiers symptômes de la maladie (tremblements, raideurs musculaire, mobilité réduite...).

Grâce à ce nouveau test les médecins pourraient mieux prendre en charge la maladie.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : La maladie de Parkinson

mots-clés : Guérir parkinson
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.