Mesdames, vous pensiez êtres les seules à détenir un clitoris ? Détrompez-vous, chez les hommes aussi, il existe une zone à "l’exquise sensibilité du clitoris", rapporte le Dr Gérard Leleu, médecin et sexologue dans son ouvrage Comment le rendre fou (de vous). Elle correspond au frein du gland.

Ce petit filet tendu sous la verge entre le gland et le prépuce est "bourré de corpuscules de volupté de Krause comme l’est le bouton féminin et, comme lui, à peine touchable, surtout après quelques temps d’excitation" commente le sexologue.
Pour le stimuler au mieux, retrousser doucement le prépuce puis caresser le frein avec l’index humide en faisant "des petits-allers et retour dans l’axe du filet, puis décrivez des mini-cercles." Faites durer cette première étape autant que possible.

"Le bien-heureux ne sait plus où il est"

Portez-y ensuite la langue lentement et longuement avant de "le titiller, le taquiner sur un rythme plus rapide", explique le Dr Leleu. Allez-y ensuite "carrément" en élargissant la zone de touchée.
"Le bien-heureux ne sait plus où il est. Ce qu’il ressent est à la fois plaisir aigu et douleur exquise. Bien entendu, vos œuvres ont tendu son pénis comme une corde d’une arc et fait grimper son désir au zénith au point qu’il trépigne de vous pénétrer et vous le demande – « Por favor. »"

Vidéo. Sexe : ce que les femmes aiment au lit

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.