Atarax® : un tranquillisant qui peut être dangereux pour le cœur

En raison d'un risque cardiaque associé à la prise d'Atarax® (hydroxyzine), l'Agence européenne du médicament (EMA) modifie ses conditions de prescription.

Publicité

© Adobe StockAnxiété, allergie, troubles du sommeil... L'Atarax® (hydroxyzine) est un anxiolytique et antihistaminique qui peut être utilisé dans plusieurs pathologies. Problème : il peut entraîner des troubles de la conduction cardiaque. Le comité de pharmacovigilance de l'Agence européenne du médicament (EMA) a analysé de près ce risque et considéré qu'il est "petit mais réel" et ne diffère pas en fonction des indications.

Ainsi, dans un communiqué publié le 13 février, l'EMA annonce que si l'hydroxyzine peut continuer d'être utilisé, c'est sous réserve d'appliquer quelques mesures de précautions pour minimiser le risque de problèmes de rythmes cardiaques. Concrètement :

Publicité
Publicité

- le médicament doit être utilisé à la dose efficace la plus faible pour une durée aussi courte que possible,

- il n'est pas recommandé chez les personnes âgées,

- il ne faut pas dépasser 100 mg par jour pour l’adulte, 50 mg pour les sujets âgés et 2 mg/kg/j pour l’enfant,

- il doit être évité en cas d’antécédents cardiaques ou chez les personnes qui suivent déjà des traitements ralentissant le rythme cardiaque ou diminuant le niveau de potassium dans le sang, car ils augmentent également le risque de troubles de la conduction cardiaque.

Conduction cardiaque : qu'est-ce que c'est ?

Les troubles de la conduction cardiaque correspondent à un rythme cardique ralenti. Lorsqu'il est trop lent, on parle de bradychardie.La bradycardie se définit comme un rythme cardiaque en dessous de 50 à 55 battements par minute. Par contre, les battements de cœur restent généralement bien réguliers. Du moins, tant que la bradycardie n’est pas provoquée par une anomalie cardiaque… Dans le cas contraire, des battements de cœur irréguliers peuvent effectivement être observés.

Bien souvent, la bradycardie n’entraîne aucun symptôme : elle est alors détectée lors d’une auscultation de contrôle. Toutefois, selon son intensité et sa cause, certains symptômes d’arythmie cardiaque peuvent parfois se manifester. Ils comprennent surtout une sensation de faiblesse, une fatigue persistante et de l’essoufflement. Les malaises sont plus rares et les pertes de connaissance, encore davantage.

D'autres médicaments sont associés à des risques cardiaques

Plusieurs autres médicaments sont associés à des risques cardiaques élevés. C'est notamment le cas pour l'Advil® et autres médicaments à base d'ibuprofène ou de diclofénac qui, pris régulièrement, augmentent le risque d'infarctus. En excès, le potassium peut entraîner des troubles cardiaques tels qu'une arythmie, une hypotension artérielle ou encore un arrêt cardiaque. LeMultaq®, un anti-arythmique, peut quant à lui provoquer des problèmes cardiovasculaires tels que des AVC. L'Hexaquine®, prescrit pour soulager les crampes, et les antidépresseurs tricycliques commel’Anafranil®peuvent être responsables de troubles du rythme cardiaque. Le Viagra® et autres médicaments contre les troubles de l'impuissance peuvent être associés à un risque d'infarctus. Enfin, leZyban®, indiqué dans le sevrage tabagique, peut entraîner plusieurs effets indésirables comme une hypertension artérielle, un angor ou un infarctus du myocarde.

Dans tous les cas, il convient de ne pas arrêter son traitement sans avis médical et de discuter avec son médecin traitant du rapport bénéfices-risques lors de la prescription.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X