Amputé du pénis après une overdose de Viagra®

Un homme de 66 ans a pris plusieurs pilules de Viagra® (citrate de sildénafil) pour être à la hauteur avec sa petite amie. Mais victime d'une overdose, les médecins auraient dû amputer son pénis.

Publicité

viagra_petite© Fotolia

A trop vouloir bien faire, il a perdu gros... Dans la petite ville de Gigante (Colombie), un homme de 66 ans a consommé du Viagra® pour "impressionner sa petite amie". Mais surpris d'être toujours en érection plusieurs jours après, il s'est décidé à consulter dans un centre hospitalier. Diagnostic : il souffrait d'une inflammation et d'une fracture du pénis. Anticipant le risque de gangrène, les médecins n'auraient pas eu d'autre choix que de recourir à l'amputation.

Publicité
Publicité

Le Viagra®, un médicament à risque

Depuis son opération à l'hôpital de Neiva, cet ancien homme politique irait mieux et récupèrerait "parfaitement" selon l'établissement. Mais l'hôpital a lancé un avertissement aux hommes de la région, leur demandant d'éviter de prendre du Viagra® à haute dose. Le Colombien n'a pas subi le pire sort : la semaine dernière, un Yéménite de 25 ans est mort après avoir consommé cinq pilules miracles en prévision de sa nuit de noces.

Selon France 5, la véracité de cette information n'aurait pas encore été directement confirmée à un média non colombien, par l'Hôpital universitaire de Neiva. Il n'en reste pas moins que des cas de gangrène du pénis associés au priapisme (érection douloureuse et persistante au-delà de 6h, effet secondaire rare du sildénafil) ont déjà été répertoriés dans la littérature médicale.

Pour en savoir plus, voir Les dangers du Viagra®

Source : Giganteño sufrio fractura y amputacion de pene, Diario del Huila, 18 septembre 2013.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X