Allergie aux graminées : un risque élevé sur la quasi-totalité de la France

Les pollens de graminées en hausse sur une grande majorité du pays sont à l’origine d’un risque élevé d’allergie. Soyez attentifs et consultez un médecin dès les premiers symptômes.
Adobe Stock

Après le bouleau, les graminées. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) alerte par une carte de vigilance valable jusqu’au 25 mai 2018 sur un risque d’allergie élevé dans la quasi-totalité du territoire français. Les premiers responsables sont les pollens de graminées, selon le RNSA. Toutes les régions présentent un risque élevé, à l’exception de la Bretagne, du Nord et du pourtour Méditerranéen.

Graminées mais aussi chêne, plantain et olivier

Si les graminées occupent actuellement le devant de la scène, ils ne sont pas les seuls à poser problème : les chênes terminent leur pollinisation mais sont toujours susceptibles de générer des allergies principalement autour de la Méditerranée. Cette région présente également un risque d’allergie faible aux pollens de plantain et d’oseille, et un risque d’allergie "faible à localement moyen" aux pollens d’olivier et de pariétaire, selon le RNSA.

Des concentrations de pollen "à la hausse"

Actuellement, les conditions de propagation du pollen sont optimales sur une grande partie du pays puisque les températures sont en hausse et que les tendances météorologiques évoluent vers un temps sec. C’est pourquoi, cette semaine, "les concentrations de pollen seront à la hausse, les allergiques devront rester très vigilants et consulter leur médecin ou un allergologue en cas de symptômes" préconise enfin le RNSA. Une allergie aux pollens, aussi appelée rhume des foins ou rhinite allergique, se manifeste par des crises d’éternuements, une toux irritative ou encore des irritations oculaires. Des traitements antihistaminiques permettent de soulager ces symptômes et une désensibilisation peut-être envisager pour traiter durablement l’allergie.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Le remède de grand-mère anti-allergies : l’oignon

Source(s):

Carte de Vigilance des Pollens - Valable jusqu'au 25 mai 2018 - Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) 

La rédaction vous recommande sur Amazon :