C'est à 18h de l'après-midi que nos capacités motrices et cognitives seraient à leur maximum. C'est en tout cas ce que rapporte l'étude des chercheurs de l'université de Yeugnam (République de Corée). Les chercheurs expliquent que les mouvements, la connaissance et notre condition physique dépendent d'une seule zone dans le cerveau, appelée "spino-thalamique antéolatéral". Ils se sont aperçus que son fonctionnement varie significativement en fonction de notre horloge biologique qu'on appelle cycle circadien.

Au cours de leur étude, ils ont observé les capacités sensorielles, c'est-à-dire celles qui permettent de rassembler des informations sur notre environnement extérieur, chez 21 volontaires. Résultat ? A 18h, leur perception sensorielle était beaucoup plus forte qu'à 9 heures ou à 13 heures. Selon le groupe d'étude, cette découverte pourrait servir à améliorer la vie quotidienne des êtres humains en matière d'apprentissage intellectuelle.

Source : Circadian fluctuations in three types of sensory modules in healthy subjects, Neural Regeneration Research, 26 amrs 2014

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! En savoir plus >

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.