En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers âgés de plus de 30 ans était de 346 000 en France. Au cours de ces 30 dernières années, l'incidence du cancer ayant pratiquement doublé les chercheurs du Centre international de recherche contre le cancer (CIRC) ont mené une étude afin "d'estimer la part et le nombre de cancers attribuables à des facteurs liés au mode de vie ou à l'environnement" dont les résultats viennent d'être révélés dans un bulletin épidémiologique de Santé publique France. "Au total, 41% des cancers chez les adultes en France en 2015, étaient attribuables à des modifiables. Autrement dit, 4 cancers sur 10 pourrait être évités "si l'exposition aux facteurs environnementaux et au mode de vie étudié était réduite à un niveau optimal".

Le tabac et l'alcool : les deux principales causes

Au cours de cette recherche les scientifiques ont utilisé la formule de Levin. En tout, 13 principaux facteurs de risque ont été établis par localisation et par sexe. La part de cancers attribuables à une exposition à ces facteurs de risques environnementaux à ensuite été trouvée en multipliant la fraction de cancers attribuables combinée au nombre total de cas de cancers estimés en 2015. En tout 142 000 cas ont donc été liés à des facteurs de risques modifiables. "Les deux causes principales étaient le tabagisme (20%) et l’alcool (8%), aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La troisième cause était, chez les hommes, l’alimentation (5,7%) et chez les femmes le surpoids et l’obésité (6,8%)", rapportent le bulletin épidémiologique.

Cette étude devrait permettre la mise en place de "futures actions ciblées de prévention des cancers afin de réduire leur nombre en France".

Vidéo : Reconnaître les signes d’un cancer du sang

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.