Sommaire

Erreur 1 : Ne pas tondre régulièrement le jardin

Erreur 1 : Ne pas tondre régulièrement le jardin© Adobe StockNe pas tondre régulièrement son jardin constitue une mauvaise habitude qui pourrait favoriser l’apparition de tiques et donc, augmenter le risque de retrouver ces acariens parasites dans la maison.

Créer des conditions défavorables : Pierre Hecker explique que tondre régulièrement vise à réduire l’humidité au sol. "Il faut en effet éviter les herbes hautes, mais aussi les tas d’herbes coupées qui constituent des milieux propices aux tiques. Elles ne rentreront probablement pas seules dans la maison, mais fixée à un animal ou un être humain".

Les animaux de compagnie sont vecteurs de tiques : "Evitez les espaces non entretenus et réduisez les zones de friches, de fougères et de buissons. Nos animaux de compagnie se déplacent dans les parties reculées du jardin et peuvent facilement être piqués par des tiques, qu’ils ramènent ensuite dans la maison."

Erreur 2 : Laisser les mauvaises herbes s’installer dans le jardin

Erreur 2 : Laisser les mauvaises herbes s’installer dans le jardin© Adobe StockPierre Hecker explique que les sols couverts de végétation conservent une humidité propice et nécessaire aux tiques. Cet environnement est également favorable aux hôtes de la tique : petits rongeurs, écureuils, oiseaux, animaux de compagnie…

Entretenir rigoureusement le jardin : "Il suffit de quelques tiques pour que la situation soit inconfortable ! Ne pas débroussailler, désherber et élaguer le jardin augmente le risque de rencontrer une tique dans le jardin" précise-t-il.

Conseil : Eloigner de la maison les tas de bois et les installer dans un endroit sec où les tiques ne pourront pas trouver refuge.

Erreur 3 : Laisser l’humidité s’installer au sein du domicile

Erreur 3 : Laisser l’humidité s’installer au sein du domicile© Adobe StockUn excès d'humidité dans votre maison peut provoquer l’apparition de moisissures et peut favoriser les allergies, les bronchite chroniques et l’asthme. Mais c’est aussi un facteur favorable à la survie des tiques dans votre maison !

Les endroits qu’elles apprécient : "Une atmosphère relativement humide est en effet nécessaire aux tiques. Toutefois, l’air de la maison est généralement plus sec qu’à l’extérieur, c’est donc globalement un milieu défavorable à la tique. C’est pourquoi elle cherchera refuge dans des endroits humides comme les vêtements ou les tapis de bain" explique Pierre Hecker.

Erreur 4 : Ne pas inspecter régulièrement vos animaux de compagnie

Erreur 4 : Ne pas inspecter régulièrement vos animaux de compagnie© Adobe StockLes chiens et les chats peuvent aller dans des espaces reculés du jardin moins entretenus et ramener des tiques. Il est donc préférable de les inspecter régulièrement, ainsi que leur panier, pour s’assurer de l’absence de tiques dans la maison.

Condamner l’accès à la chambre : Pierre Hecker explique que le fait d’interdire aux animaux l’accès à la chambre à coucher est une mesure de précaution. "Un chien sur le lit, c’est une tique à minuit ! Les pigeons ou les nichoirs situés trop près des habitations ne sont pas recommandés. Ihumidité ls peuvent favoriser la présence de tiques".

Attention aux pigeons : "Ma conviction est vraiment que les tiques ne rentrent pas seules dans la maison, à l'exception des tiques de pigeons qui semblent avoir un autre comportement que les tiques que l'on peut attraper dans le jardin ou la nature" précise-t-il avant d'ajouter : "Selon un témoignage, les tiques de pigeons pourraient en effet descendre d'un grenier où se trouvent des pigeons jusqu'à un logement situé à proximité. Cette sorte de tiques ne transmettrait pas la maladie de Lyme mais d'autres maladies vectorielles à tiques. Mais, en termes de fréquence, ce sont des cas aucunement comparables aux piqûres dans la nature".

Erreur 5 : Ne pas laver ses vêtements portés dans la nature

Erreur 5 : Ne pas laver ses vêtements portés dans la nature© Adobe StockPierre Hecker explique que ne pas laver ses vêtements après une promenade en forêt favorise la présence de tiques dans la maison car les vêtements humides dans le panier à linge constituent un milieu favorable à la survie d’une tique.

Laver et sécher : "Le lavage des vêtements de promenade est donc une bonne mesure de précaution. Lavez-les à 60°C ou passez-les dans le sèche-linge à la même température, pour être certain d’éliminer les tiques."

Erreur 6 : Négliger l’inspection du corps au retour d’un séjour dans la nature

Erreur 6 : Négliger l’inspection du corps au retour d’un séjour dans la nature© Adobe StockS’examiner méticuleusement : "Le risque de contamination lors d’une piqûre de tique augmente avec le temps de fixation. C’est pourquoi il est important d’avoir un tire-tique avec soi dans la nature pour retirer la tique au plus vite. De même, il faut examiner méticuleusement l’ensemble du corps au retour d’une promenade. Les tiques recherchent les zones tendres et humides du corps : aisselles, régions génitales, plis du coude et des genoux, le cuir chevelu (en particulier celui des enfants), les oreilles…" explique Pierre Hecker.

Conseil : "Si vous êtes seul(e), un miroir peut être nécessaire pour cette vérification. Sinon, vous pouvez demander à un proche de vous aider."

Attention : "Il est prudent de renouveler l’examen le lendemain. Il n’est pas rare de découvrir une tique fixée à un endroit que l’on avait pourtant vérifié la veille. Les nymphes (tiques non-adultes) sont plus difficiles à détecter. Elles sont très petites et de couleur brun clair qui peut amener à les confondre avec une tache de rousseur."

Comment détruire une tique ? "Il ne faut pas la jeter dans les toilettes. Elle peut survivre plusieurs semaines dans l’eau. Il est conseillé de l’envelopper dans une feuille de papier et de l’écraser entre deux surfaces dures. On peut aussi la brûler si les conditions le permettent" précise-t-il.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Comment retirer une tique

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.