Kate Quinn souffre du syndrome de régression caudale. Conséquence: même si elle a 25 ans, son corps est celui d'une fillette de 12 ans.

La malformation congénitale dont souffre cette jeune irlandaise est extêmement rare (1 grossesse pour 50 à 100 000 dans le monde). Concrètement, sa colonne vertébrale ne s'est pas développée normalement donc elle est de taille plus petite que la moyenne des femmes de son âge, elle n'a pas de poitrine et n'a pas de règles. Elle n'a en fait jamais atteint la puberté.

Même en ayant reçu des injections d'hormones pendant sept ans, son corps ne s'est pas plus développé. 'A l'âge de 12 ou 14 ans, vous avez l'impression que ça peut encore se développer mais à 25, vous commencez à penser que c'est trop tard et vous vous demandez si vous guérirez un jour', confie la jeune femme désespérée au Daily Mail.

Des complications uro-génitales, gastro-intestinales (incontinence) et respiratoires peuvent être associées à ce syndrome ainsi que des anomalies cardiaques. La maladie peut être dépistée dès le premier trimestre de la grossesse. Le diabète maternel constitue un facteur de risque majeur pour le développement du syndrome.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.