Hémorroïdes externes : des risques de cancer ?

Publicité

Une croyance populaire associe souvent les hémorroïdes et le cancer colorectal… Cette idée très répandue est-elle justifiée ? À quoi sont dues les hémorroïdes, et leur présence peut-elle engendrer un cancer de l’anus ou de l’intestin ? 

Publicité

© Fotolia

Hémorroïdes externes : quelles sont leurs causes ?

Les hémorroïdes ne sont rien d’autre que des varices localisées sur les zones de l’anus et du rectum. Les hémorroïdes externes surviennent au niveau de l’épiderme de l’anus, et peuvent entraîner la formation d’un caillot sanguin, qui provoque des douleurs et des inflammations. Les hémorroïdes sont dues à l’âge – elles apparaissent à partir de 35 ans –, sont plus fréquentes chez les femmes que les hommes, et sont favorisées par l’hérédité, la sédentarité, le port d’objets lourds, la constipation et certaines pratiques sexuelles, notamment la sodomie.

Publicité
Hémorroïdes externes : augmentent-elles les risques de cancer ?

Les hémorroïdes externes ne peuvent pas dégénérer en cancer, et ne sont pas le symptôme d’un cancer. En revanche, elles sont souvent associées dans l’opinion publique au cancer colorectal ou de l’anus, car leur présence retarde souvent le dépistage du cancer. En effet, une personne qui souffre d’hémorroïdes ne signalera pas forcément à son médecin le sang dans les selles et/ou la sensation d’avoir un corps étranger au niveau de l’anus, pensant que ce sont les conséquences des hémorroïdes, alors qu’il peut s’agir d’un cancer. Au moindre doute, parlez-en à votre médecin afin qu’il puisse vous ausculter et prescrire des examens complémentaires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité