Ivresse : les signes qui ne trompent pas !

Savoir si l’on est sobre ou non, c’est facile... Mais savoir si l’on a trop bu pour prendre le volant, ou évaluer l’état d’ébriété de son conjoint, est souvent plus ardu ! Voici les signes qui ne trompent pas !

Publicité

Signe n° 1 : l’euphorie

© jupiterimages "Une personne qui a bu trop d’alcool est spécialement agitée", explique le médecin alcoologue Patrick Fouilland, président de la Fédération des acteurs de l’alcoologie et de l’addictologie.

Publicité
L’euphorie est souvent le premier signe. Selon l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé), e lle correspond à un taux d’alcool dans le sang inférieur à 0,7 g/l de sang (la limite légale en France pour reprendre le volant est de 0,5 g, soit deux verres). En clair : on se sent plus à l’aise, on est plus communicatif, les inhibitions se lèvent...

A noter : en cas de tristesse ou de colère, l’alcool peut rendre de meilleure humeur mais les effets s’inversent rapidement. On peut alors devenir plus triste ou en colère !

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité