Peut-on prendre de la vitamine C pendant la grossesse ?

Peut-on prendre de la vitamine C pendant la grossesse ?©iStock

S'il y a une période de la vie où une femme a besoin d'être en pleine forme, c'est bien pendant la grossesse ! En proie à d'importantes modifications hormonales et physiques, le corps de la femme enceinte a plus que jamais besoin de vitamines ! Mais une supplémentation en vitamine C est-elle autorisée ?

Publicité
Publicité

La vitamine C, quels bienfaits ?

Egalement appelée acide ascorbique, la vitamine C est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme car elle participe à de très nombreux processus métaboliques et physiologiques de première importance : production du collagène, soutien du système immunitaire, fabrication des globules rouges, absorption du fer, protection contre l'action des radicaux libres... Chez la femme enceinte, l'acide ascorbique participe, notamment, au maintien de la membrane placentaire. Majoritairement absorbé par l'intestin grêle, il est ensuite éliminé par voie naturelle et n'est que très peu stocké. C'est la raison pour laquelle la vitamine C doit faire l'objet d'un apport alimentaire régulier.

Publicité

La vitamine C, quels apports ?

Les autorités sanitaires françaises recommandent un apport quotidien en acide ascorbique de 60 mg pour un adulte contre 80 mg chez la femme enceinte. Pour satisfaire ces besoins importants, il est nécessaire que la future maman adopte un régime alimentaire riche en fruits (agrumes, kiwis, abricots…) et en légumes (épinards, cresson, chou…) qui représentent les principales sources de vitamine C dans l'alimentation humaine. La supplémentation par voie orale, elle, n'est pas conseillée pendant la grossesse, ni au cours de l'allaitement. C'est la raison pour laquelle il est préférable de prêter une attention particulière à son alimentation et d'augmenter la part des produits riches en vitamine C.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité