Insomnie en fin de grossesse : que faire pour dormir ?

Insomnie en fin de grossesse : que faire pour dormir ?©iStock
Publicité

Après les nausées, les jambes lourdes et les douleurs dorsales, place aux insomnies de fin de grossesse ! La grossesse n’est décidément pas un long fleuve tranquille. Si le sommeil chez la femme enceinte est souvent perturbé, c’est en partie à cause des hormones. Mais pas seulement…

Publicité

Le sommeil au fil des mois de grossesse

Sous l’effet des hormones de grossesse, qui affluent en masse, et des nombreux changements corporels qui se mettent en place, de nombreuses femmes enceintes ont tendance à être particulièrement fatiguées lors du premier trimestre. Si l’on est davantage dans l'hypersomnie que dans le trouble insomniaque, les choses ne vont pas tarder à évoluer. Au cours du second trimestre, souvent qualifié de « printemps de la grossesse », la femme enceinte va retrouver de l’énergie. Son sommeil va alors s’améliorer. En revanche, le troisième trimestre, lui, est souvent placé sous le signe de la nuit blanche. Le ventre proéminent de la future maman et les mouvements de bébé n’y sont pas étrangers, sans parler des angoisses générées par un accouchement imminent ou du stress lié à un changement de vie radical.

Comment améliorer son sommeil ?

La grossesse constitue une contre-indication majeure à la prise de somnifères. En cas de troubles du sommeil mineurs, certaines mesures pratiques permettent toutefois de favoriser un sommeil de qualité. Sur le plan alimentaire, il est ainsi conseillé d’éviter les dîners trop copieux, qui ralentissent la digestion. Si les insomnies ont une origine psychologique, le fait même de faire part de son anxiété à son conjoint ou à son médecin suffit parfois à dénouer les tensions nerveuses. Enfin, les sages-femmes peuvent également délivrer de précieux conseils posturaux, pour trouver la bonne position dans le lit.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité