Stérilité féminine : les tests disponibles

Stérilité féminine : les tests disponibles©iStock

La stérilité féminine est un problème qui est généralement très mal vécu, et on comprend bien pourquoi. Toutefois, avant de pouvoir affirmer une stérilité féminine de façon définitive, plusieurs tests doivent être réalisés (il faut savoir que dans 20 % des cas, c’est l’homme qui est infertile). Ils visent à assurer le diagnostic et à déterminer la cause de cette stérilité.

Publicité
Publicité

Premiers examens en cas de stérilité féminine

Les bilans de fertilité féminine sont réalisés par des spécialistes qui peuvent être des gynécologues obstétriciens. La première étape est un interrogatoire visant à renseigner le médecin sur sa patiente (âge, date d’apparition des premières règles, antécédents d’éventuelles grossesses interrompues, etc.), son quotidien, sa vie sexuelle et ses antécédents médicaux. Dans un second temps, le médecin réalisera un examen clinique : tout d’abord un examen général, puis un examen gynécologique (à la recherche d’une malformation, par exemple).

Publicité

Tests de stérilité féminine

Ce n’est qu’après cette première consultation que des examens plus spécifiques peuvent être entrepris. On réalisera notamment un bilan de la fonction ovarienne, qui analyse l’ovulation et ses éventuelles anomalies, un bilan hormonal, qui s’intéressera à la régularité des cycles et au fonctionnement du système endocrinien, et/ou une analyse de la glaire cervicale (qui intervient dans les 48 heures suivant un rapport sexuel). Ces tests sont généralement complétés par divers examens paracliniques tels qu’une échographie pelvienne, une endoscopie utérine voire une biopsie de la muqueuse de l’utérus. C’est la compilation des données obtenues qui permettra d’établir le diagnostic et d’envisager des solutions adaptées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité