Anémie chez la femme enceinte : quels traitements ?

Anémie chez la femme enceinte : quels traitements ?iStock

L’anémie est un manque d’une protéine du sang qui transporte l’oxygène : l’hémoglobine. Lors de la grossesse, la circulation sanguine doit aussi alimenter le placenta et l’enfant. Le volume de sang doit augmenter, et la future maman peut parfois se retrouver en anémie. Des traitements permettent de lutter contre l’anémie de la femme enceinte.

Publicité
Publicité

Du fer et de l’acide folique contre l’anémie durant la grossesse

Pour rétablir le volume de sang adéquat, le corps doit synthétiser des globules rouges et de l’hémoglobine. Cette dernière est une protéine complexe qui s’organise autour d’atomes de fer. Cette structure lui permet de transporter l’oxygène que l’on respire et de le distribuer aux différents organes de la future maman, mais aussi vers l’enfant. Lors d’une prise de sang, le taux d’hémoglobine peut s’avérer trop faible. Dans ce cas, il n’est pas rare que les futures mamans se voient prescrire un supplément de fer sous la forme de comprimés. Souvent, ces médicaments contiennent de l’acide folique (ou vitamine B9) qui permet d’aider le corps à synthétiser des globules rouges.

Publicité

L’alimentation qui lutte contre l’anémie lors de la grossesse

Publicité
Cela ne plaira pas aux végétariennes, mais c’est la viande rouge et les abats qui contiennent le plus de fer (à bien cuire). S’ensuivent les poissons puis les fruits secs, les légumes verts et légumes secs. Les provisions de fer réalisées durant le premier trimestre serviront à la synthèse de sang durant les deuxième et troisième trimestres. Tandis que le café et le thé diminuent l’absorption du fer, la vitamine C l’augmente. Haricots, lentilles, légumes verts et noix vous apporteront de l’acide folique.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité