Tampons : 6 habitudes dangereuses à éviter

Plus pratiques et plus propres, les tampons facilitent la vie des femmes en période de règles. Mais attention. Certaines mauvaises habitudes peuvent être responsables d'infections, et parfois pire, d'un choc toxique. Tampon trop bas, pas assez changé ou oublié à l'intérieur du vagin... Voici tout ce qu'il ne faut pas faire.

Changer un tampon toutes les trois heures est la règle numéro un à ne jamais oublier. "Si on le garde trop longtemps, les germes stagnent dans le vagin" justifie la gynécologue Odile Bagot. Dans des cas extrêmement rares, chez des personnes porteuses d'un staphylocoque, les microbes non évacués peuvent remonter vers l'utérus et créer un choc septique. Cette réaction inflammatoire dangereuse affecte le fonctionnement des organes et la circulation du sang. Les symptômes : des douleurs dans le bas ventre, de la fièvre et une fatigue extrême.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité