Boutons : un symptôme d'allergie aux fraises

Publicité

Il arrive que certaines personnes souffrent d’allergies alimentaires sans le savoir. Les symptômes sont souvent mineurs et sans liens apparents avec le dernier aliment consommé. Zoom sur un symptôme peu connu de l’allergie aux fraises : les boutons !

Publicité

© Fotolia

Allergies aux fraises, l’histamine en cause

Les allergies aux fraises sont fréquentes. Ce fruit rouge fait en effet partie des aliments dits histamino-libérateurs, au même titre que le chocolat. Lorsque la fraise est consommée, de l’histamine est libérée dans l’organisme. Cette molécule peut alors entraîner une réaction allergique, notamment de l’urticaire et de l’eczéma, chez les personnes qui ont déjà une petite prédisposition.

Publicité
Allergies aux fraises, des symptômes peu connus

Particulièrement fréquente chez les enfants, l’allergie aux fraises peut également toucher les adultes. Elle se manifeste par la présence d’un ou plusieurs symptômes tels que des picotements dans la bouche, des troubles digestifs, un essoufflement, des nausées, des yeux larmoyants, des démangeaisons cutanées ou de l’urticaire. Toutefois, le symptôme le plus fréquemment rencontré et le plus révélateur est bien sûr le bouton.

Allergies aux fraises et boutons

Les boutons apparaissent généralement peu de temps après avoir mangé ou manipulé des fraises. De couleur rouge, ils sont souvent localisés sur les jambes, sur les bras ou au niveau du visage. Dans la majorité des cas, ils s’accompagnent de petites plaques rouges et d’une forte envie de se gratter. Si la réaction allergique s’atténue souvent d’elle-même, la prise d’un antihistaminique est parfois nécessaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité