Ostéoporose fracturaire sévère : les traitements

Ostéoporose fracturaire sévère : les traitements©iStock

Principalement féminine, on considère que l'ostéoporose touche une femme sur deux au cours de sa vie. Les os se fragilisent et leur structure interne s'appauvrit. Au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, le risque de lésions augmente jusqu'au stade fracturaire où un choc mineur entraîne alors une fracture de l'os.

Publicité
Publicité

Les causes de l'ostéoporose

L'os n'est pas stable dans le temps. En effet, deux types de cellules osseuses travaillent : celles qui construisent l'os et celles qui détruisent l'os ancien. A partir de la ménopause, la destruction prend le dessus sur la construction. La densité de l'os diminue et celui-ci devient moins solide, sa structure se fragilise. C'est l'ostéopénie. Quand la densité osseuse diminue fortement, on parle alors d'ostéoporose. Elle peut être la conséquence de carences en calcium ou vitamine D, de sédentarité, de dérèglements hormonaux ou consécutive à d'autres maladies.

Publicité

Les traitements de l'ostéoporose fracturaire

Publicité
Dans son stade avancé, on parle d'ostéoporose fracturaire si le risque de fracture est élevé ou si des lésions sont déjà présentes, comme au niveau des vertèbres ou des hanches. Dans ce cas, un traitement pour limiter le risque de nouvelles fractures est instauré. Les principaux traitements sont de la famille des biphosphonates. Ils agissent en diminuant l'activité des cellules détruisant l'os ce qui permet de ralentir la déminéralisation osseuse. Ils sont souvent associés à un supplément en vitamine D et en calcium, indispensables pour renforcer les os.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité