Maladies du côlon : polype, côlon irritable…

Polype au côlon : ce n'est pas forcément un cancer

Les symptômes du cancer du côlon passent inaperçus pendant les premiers stades de la maladie, raison pour laquelle il est difficile de la dépister à un stade précoce. Le cancer colorectal se manifeste surtout par du sang dans les selles, des troubles digestifs, une sensation d’épuisement et une perte de poids. Il ne doit pas être confondu avec une autre tumeur moins dangereuse : le polype du côlon.

Tous les articles

Polype à l'intestin : comment se passe l'opération ?

Les polypes sont des tumeurs bénignes qui peuvent se former sur plusieurs parties du corps : narines, utérus, appareil digestif… Les polypes à l’intestin, comme les autres polypes, ne doivent être retirés que s’ils perturbent le fonctionnement de l’organisme ou s’ils sont susceptibles d’évoluer en cancer. L’ablation a lieu au cours d’une coloscopie.

Les principales maladies du côlon

Sang dans les selles, perte d’appétit : des symptômes de cancer du côlon ? Pas forcément : ils peuvent aussi être liés à une autre maladie courante du côlon… Par précaution, il est conseillé de consulter au moindre doute.

Diverticule du côlon : la définition

Relativement fréquents chez les personnes âgées, les diverticules du côlon constituent de petites hernies qui se développent au sein de la muqueuse intestinale. A quoi sont-ils dus ? Faut-il s’en inquiéter ?

Colite : qu'est-ce que l'inflammation du côlon ?

La colite correspond à une inflammation du côlon qui peut être aiguë ou chronique. Elle est le plus souvent sans gravité, mais est très inconfortable.

Polype à l'intestin : le risque de complications

Les polypes sont des tumeurs bénignes, des excroissances qui peuvent apparaître sur différentes parties du corps. Les polypes de l’intestin entraînent plusieurs troubles digestifs. Ils doivent être surveillés de près et parfois retirés lorsqu’il existe un risque de complications, par exemple s’ils sont susceptibles d’évoluer en cancer.

Syndrome de l'intestin irritable : que manger pendant une crise ?

Egalement qualifié de colopathie fonctionnelle, le syndrome de l’intestin irritable s’apparente à un trouble du fonctionnement intestinal. Si cette affection reste généralement bénigne, elle génère toutefois des symptômes handicapants et douloureux. Voici quelques conseils pour choisir les bons aliments en période de crise…

Colopathie aigüe : définition

Une colopathie est une maladie du côlon. On parle souvent de la colopathie fonctionnelle ou colite spasmodique, mais on connaît moins la colopathie aigüe grave (CAG).

Colopathie : l'homéopathie efficace ?

La colopathie, qui touche près de 15 % des adultes, nécessite souvent une prise en charge globale, de la diététique au soutien psychologique en passant par le yoga et, si besoin, les médicaments. L'homéopathie peut-elle aussi faire partie du traitement de la colopathie ?

Reconnaître une colopathie chronique

La colopathie fonctionnelle est un syndrome encore mal connu qui touche pourtant de nombreux adultes. Il peut donc être intéressant de s'informer sur les symptômes de la colopathie chronique pour savoir la dépister facilement.

Colopathie fonctionnelle spasmodique : quels signes ?

La colopathie fonctionnelle spasmodique est une affection digestive courante qui atteint 15 à 20 % de la population. Les femmes sont majoritairement touchées par ce phénomène, qui se manifeste par une gêne abdominale (douleurs, ballonnements) en période digestive. Les causes de survenue de cette pathologie ne sont toutefois pas connues, à l'heure actuelle. Quelles sont les caractéristiques de cette affection invalidante ?

7 habitudes dangereuses pour votre côlon

Sans nous en rendre compte, nous avons des habitudes qui peuvent être néfastes pour notre côlon. Revue de détails avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages. 
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité