Sabot de venus

Sabot de venus

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Cypripedium calceolus

Nom(s) vulgaire(s): 

Sabot de Vénus d'Europe, sabot de la Vierge, soulier de Notre-Dame.

Famille: 

Orchidées

Sabot de venus : Propriétés

Le sabot de Vénus est une belle orchidée qui possède des propriétés semblables à celles de la valériane. Il est recherché pour sa racine qui a un effet tonique (elle favorise la digestion), antispasmodique (elle prévient les contractions musculaires involontaires) et sédatif (elle « endort » l’organisme et apaise les douleurs). Il est utilisé dans le traitement des troubles digestifs (diarrhées, digestions difficiles, brûlures d’estomac), des maux de tête, des troubles du sommeil (insomnies), des spasmes et des crampes musculaires. Il tranquillise les personnes stressées, angoissées ou déprimées. Le sabot de vénus est aussi indiqué en gynécologie pour soulager les symptômes qui surviennent avant les règles (syndrome prémenstruel).

Publicité

Sabot de venus : Histoire

Les médecins traditionnels amérindiens connaissaient déjà les bienfaits de cette plante médicinale. Ils l’appelaient « racine nerveuse » et l’utilisaient beaucoup au XIXe siècle pour combattre la nervosité, la fièvre et les troubles gastro-intestinaux.

Sabot de venus : Comment la reconnaître ?

Originaire d’Inde, d’Asie du Sud-Est et d’Europe, le sabot de Vénus est aujourd’hui présent dans plusieurs régions du monde. Cette plante herbacée possède une racine marron fibreuse et une tige qui mesure entre 15 et 60 cm de haut. On ne compte généralement pas plus de cinq feuilles par spécimen. Elles sont grandes, larges, ovales ou allongées. Comme la plupart des orchidées, le sabot de Vénus possède de grandes fleurs aux sépales rouges ou bruns avec, au centre, le célèbre sabot jaune qui lui vaut son très joli nom. Cette plante pousse surtout dans les régions montagneuses (Alpes, Pyrénées, Massif central), mais elle est protégée en France. Elle figure dans le livre rouge de la flore menacée et il est formellement interdit de la cueillir. Pour cette raison, elle est souvent remplacée par la valériane en phytothérapie.

Sabot de venus : Parties utilisées

La racine.

Sabot de venus : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Sabot de venus : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité