Pin sylvestre

Nom latin: 

Pinus sylvestris

Nom(s) vulgaire(s): 

Pin du Nord, pin de Russie, pin de Riga, pin sauvage, pin commun, pinéastre, sapin rouge du Nord.

Famille: 

Pinacées

Période de récolte: 

Mars, avril

Pin sylvestre : Propriétés

Les bourgeons du pin sylvestre ont des propriétés antitussives, expectorantes et ils favorisent la décongestion des voies respiratoires. Ils peuvent ainsi être utilisés dans le traitement de la bronchite chronique, de la toux et de la laryngite. L’huile essentielle des aiguilles de pin peut, elle, être conseillée en complément pour soigner le rhume, le refroidissement. Enfin, l’essence de térébenthine (matière collante excrétée par le pin) peut être employée pour soulager les douleurs rhumatismales.

Publicité
Pin sylvestre : Etudes scientifiques

Inconnues.

Pin sylvestre : Histoire

Sous le règne de Louis-Philippe, le pin sylvestre fut planté abondamment sur les landes et les zones rocheuses de la forêt de Fontainebleau.

Pin sylvestre : Comment la reconnaître?

Le pin sylvestre est un conifère résineux, pouvant mesurer 15 à 30m de haut. Les feuilles sont constituées d’aiguilles de 5 à 7cm de long, vert foncé, brillantes et réunies par paires. Les bourgeons se développent au bout des branches. Les fleurs forment des fruits en forme de cônes, orientés vers le bas. Chacun mesure 3 à 6cm de long, ils sont verts la première année puis brun et brun-rougeâtre la deuxième année. A maturité, les cônes libèrent des graines de 3 à 5mm.

Pin sylvestre : Parties utilisées

Les bourgeons, la résine et les aiguilles.

Pin sylvestre : Posologie

En usage interne

Contre la bronchite et la toux

Infusion : 20g de bourgeons pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 10 min et filtrer. Boire 4 à 5 tasses par jour.

En usage externe

Contre la laryngite

Gargarismes d’infusion : 20g de bourgeons pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 10 min et filtrer. Rincer la gorge en gargarisme 4 à 5 fois par jour.


Contre le rhume, le refroidissement

Inhalations d’infusion : 20g de bourgeons pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 10 min et filtrer. Inhaler 3 ou 4 fois par jour.
Ou
Inhalation d’huile essentielle de Pinus sylvestris : mettre 10 gouttes dans un grand bol d’eau très chaude, inhaler 5 minutes, 3 fois par jour.
Ou
Bain : 250g d’aiguilles de pin séchées dans un sachet en toile, à plonger dans l’eau chaude du bain. Ou faire infuser 20 min dans 2 litres d’eau bouillante, filtrer puis ajouter à l’eau du bain.

Contre les douleurs rhumatismales

Pommades ou baumes à base d’essence de térébenthine : appliquer plusieurs fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Pin sylvestre : Précautions d'emploi

Les bourgeons de pin sylvestre ne présentent aucune contre-indication ni toxicité connue à ce jour, aux doses recommandées. Par contre, l’huile essentielle est contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement, d’allergie cutanée et aux enfants de moins de 6 ans. Demandez toujours l’avis d’un médecin.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Pin sylvestre : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité