Echinacée

Nom latin: 

Echinacea angustifolia, E. purpurea, E. pallida

Nom(s) vulgaire(s): 

rudbeckie pourpre

Famille: 

Astéracées

Période de récolte: 

Les fleurs se récoltent au début de la floraison en juin juillet, les racines à l'automne, et uniquement celles des plants âgés de 3, 4, ou 5 ans.

Echinacée : Propriétés

L’échinacée augmente la résistance à certaines infections comme la grippe, la rhinite et la bronchite. Une étude menée auprès de 755 personnes a démontré que cette plante pouvait réduire de 26% la fréquence et la durée d'un rhume (1). Elle boosterait l’immunité. Elle est d’ailleurs surtout utilisée dans le traitement des maladies infectieuses, contre l’affaiblissement des défenses immunitaires.

Publicité
Echinacée : Etudes scientifiques

(1) Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine doi:10.1155/2012/841315, 16 septembre 2012, Safety and Efficacy Profile of Echinacea purpurea to Prevent Common Cold Episodes: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial.

Echinacée : Histoire

Elle est originaire des plaines d’Amérique du Nord. Les Amérindiens l’utilisaient contre les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent. Les colons européens l’ont ensuite adoptée dans la pratique de leur médecine. Elle a d’ailleurs été inscrite entre 1916 et 1950 sur la liste des ingrédients pharmaceutiques du Formulaire national des Etats-Unis, avant d’être oubliée au profit des antibiotiques. Ce sont des médecins allemands qui l’ont redécouverte vers 1920, et c’est grâce à l’un d’entre eux, Gerhard Madaus, qu’elle est cultivée en Europe. L’échinacée connaît un regain d’intérêt surtout aux Etats-Unis, depuis la découverte des résistances bactériennes aux antibiotiques.

Echinacée : Comment la reconnaître?

C’est une plante d’ornement robuste dont il existe une dizaine d’espèces. Ses feuilles sont lancéolées. L’inflorescence est un grand capitule doté de fleurs périphériques allant du violet au pourpre.

Echinacée : Parties utilisées

Elles dépendent des espèces. Il peut s’agir de la racine, comme des parties aériennes ou de la plante entière.

Echinacée : Posologie

En usage interne

Contre la grippe, la rhinite, la bronchite et booster les défenses, en curatif


Gélules dosées à 325 mg de poudre de racine : 1 à 3 par jour avec un grand verre d’eau, avant les repas.

Contre la grippe, la rhinite, la bronchite, et booster les défenses, en préventif

Gélules dosées à 325 mg de poudre de racine : 2 par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Echinacée : Précautions d'emploi

L’échinacée est bien tolérée, mais l’avis d’un médecin phytothérapeute s’impose avant toute prise. Premièrement, parce que la plante ne dispense pas d’antibiotiques et autres agents anti-infectieux. Deuxièmement, parce que son auto administration peut vous faire passer à côté d’une infection grave. Elle est déconseillée en dessous de 6 ans et chez la femme enceinte ou allaitante sans conseil médical.


Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Echinacée : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité