Pomaderris

Pomaderris

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Pomaderris elliptica

Nom(s) vulgaire(s): 

Cornouiller jaune, savon de gumdigger, kumeraho, tainui or, mauvaise herbe de la pauvreté.

Famille: 

Rhamnacées

Période de récolte: 

Septembre à octobre.

Pomaderris : Propriétés

Le pomaderris, souvent appelé cornouiller jaune, est une plante médicinale aux propriétés intéressantes très appréciée des médecins traditionnels polynésiens. Elle est utilisée pour son action digestive, antalgique (elle soulage les douleurs), laxative (elle facilite le transit intestinal et l’évacuation des selles), antispasmodique (elle prévient les contractions involontaires des muscles de l’appareil digestif), expectorante (elle dégage les voies respiratoires) et antiseptique. On l’emploie pour traiter les troubles digestifs tels que les digestions difficiles et la constipation, les quintes de toux et les affections respiratoires (rhumes, asthme, bronchites). Le pomaderris permet aussi de traiter les boutons et les maladies de la peau (acné, eczéma, psoriasis), d’apaiser les démangeaisons et de soigner les blessures. Cette plante contribuerait également à lutter contre le diabète. Les propriétés de cette plante sont dues à la présence de flavonoïdes comme la quercétine et les flavonols, des molécules que l’on trouve principalement dans les parties aériennes.

Publicité

Pomaderris : Histoire

Originaire de Nouvelle-Zélande, le pomaderris est utilisé depuis des millénaires à des fins médicinales par les Maoris.

Les feuilles fraîches de pomaderris sont quelquefois utilisées en tant que savon. Pour cette raison, cette plante est surnommée savon de gumdigger. Après la récolte, il suffit de les écraser et de les frotter dans de l’eau pour obtenir une mousse avec laquelle vous pouvez vous savonner.

Pomaderris : Comment la reconnaître ?

Le pomaderris est un bel arbre d’environ 3 mètres de haut qui a la particularité de rester toujours vert. Il possède de longues feuilles ovales ou elliptiques. Ses fleurs blanches, parfois jaunes, sont regroupées à l’extrémité de rameaux et forment un élégant bouquet naturel. Elles apparaissent à la fin de l’été ou au début de l’automne, entre septembre et octobre. Il pousse surtout en Nouvelle-Zélande et en Australie, y compris en Tasmanie.

Pomaderris : Parties utilisées

Les feuilles et les fleurs.

Pomaderris : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Pomaderris : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité