Absinthe chinoise

Absinthe chinoise

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Décembre

Publicité

Nom latin: 

Artemisia annua

Nom(s) vulgaire(s): 

Armoise chinoise, armoise annuelle, quinghao.

Famille: 

Astéracées

Absinthe chinoise : Propriétés

- L’absinthe chinoise contient de l’artémisinine, une molécule utilisée pour sa propriété antipaludique qui aurait aussi un effet anticancéreux. Cette plante est surtout indiquée dans le traitement du paludisme (malaria). Elle est aussi employée pour combattre certaines infections provoquées par des vers parasitaires (elle empêche la multiplication des vers dans les intestins), la constipation passagère, les maux de tête, la fièvre, l’insolation et les saignements de nez.

Publicité

Absinthe chinoise : Histoire

- Les médecins chinois utilisent l’absinthe chinoise depuis plus de 2 000 ans. Ce n’est que dans les années 1980 que les chercheurs européens ont officiellement reconnu son efficacité contre le paludisme.

Absinthe chinoise : Comment la reconnaître?

- Originaire d’Asie, l’absinthe chinoise est une plante vivace qui mesure entre 0,80 et 1,5 m de hauteur. Elle possède de longues tiges dressées et des feuilles légèrement découpées. Ses petits fruits contiennent une multitude de graines (on compte environ 12 000 graines pour un gramme). On la reconnaît à son parfum fort et amer. Aujourd’hui, cette plante pousse spontanément dans plusieurs régions du monde, en particulier en Chine, au Japon, en Corée, au Vietnam, en Extrême-Orient, en Russie et en Amérique du Nord. En Europe, elle est surtout présente dans les régions méditerranéennes. En Afrique, on la trouve principalement à Madagascar.

Absinthe chinoise : Parties utilisées

- Les feuilles.

Absinthe chinoise : Précautions d\'emploi

- L’absinthe chinoise est déconseillée pendant la grossesse.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Absinthe chinoise : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité