Les 6 pires aliments qui font stocker les graisses

Les graisses qui proviennent de l'alimentation sont digérées par les sécrétions de la vésicule biliaire puis transformées en acides gras. Elles sont ensuite absorbées par les intestins et arrivent dans le foie. En excès, ces graisses participent au surpoids et à diverses maladies. Voici les aliments à limiter absolument !

Publicité
Publicité

Les viennoiseries : les industrielles sont moins caloriques

© Adobe StockBrioche, pain au lait, pain au chocolat, croissant, chausson aux pommes, pain aux raisins... Les viennoiseries sont de vrais petits plaisirs pour nos papilles. Le problème ? Pauvres en fibres, riches en graisses, elles sont sources de lipides et de glucides.

Le processus de stockage des graisses : "Les graisses qui proviennent de l'alimentation sont digérées par les sécrétions de la vésicule biliaire et sont transformées en acides gras. Elles sont ensuite absorbées par les intestins et arrivent dans le foie" explique la diététicienne nutritionniste Charline Wirth. Elle ajoute : "Ces acides gras sont nécessaires pour apporter de l'énergie mais aussi pour intégrer la composition de nos cellules, de nos hormones... En revanche, l'excédent de graisses que l’on trouve dans les viennoiseries va être stocké dans les adipocytes, les cellules de réserves, sous forme de triglycérides."

Publicité

Une question de quantité : "Si vous mangez un pain au chocolat, vous n’êtes pas dans l’excès. Par contre, si vous mangez un pain au chocolat additionné à un pain aux raisins, vous êtes dans l’excès" explique la spécialiste. "Cette règle est aussi valable pour l'excès de glucides. Lorsque l'organisme a trop de sucres, il ne peut que stocker les glucides, soit sous forme de glycogène, soit sous forme de triglycérides dans les adipocytes, ce qui entraîne une augmentation du tissu graisseux."

Viennoiseries industrielles moins caloriques que les artisanales : "Malheureusement, ce sont les viennoiseries industrielles pré-emballées qui présentent le moins de calories. Il faut compter 180 Kcal pour un pain au chocolat industriel contre 280 Kcal pour un artisanal". La cause ? "Ils sont de plus petite taille, 45g pour l’industriel contre 70g pour l'artisanal, mais ils sont aussi légèrement moins gras car les industriels ont tendance à économiser les ingrédients les plus chers, comme le beurre." Ils sont aussi moins bons, il faut l'avouer.

Brioche et pain au lait sont moins caloriques : "Le pain au lait représente 125 Kcal dans sa forme industrielle contre 200 Kcal pour un artisanal. La brioche représente 115 Kcal pour une grosse tranche industrielle et 160 Kcal pour une grosse tranche artisanale" explique la spécialiste. Elle ajoute : "La brioche et le pain au lait sont beaucoup moins gras, deux fois moins gras pour les industriels, que le pain au chocolat ou le croissant". La viennoiserie la plus calorique reste incontestablement le pain au chocolat avec 280 Kcal.

On remplace : "Remplacer les viennoiseries par du pain complet semble être une bonne solution" Pourquoi ? "Il est riche en fibres, son index glycémique est bas et il ne contient pas de graisses. Il sera donc digéré et assimilé beaucoup plus lentement, évitant tout stockage de graisses. De plus, il apportera une sensation de satiété sur une plus longue durée".
Important : "Les viennoiseries doivent rester des plaisirs occasionnels pour le weekend."

Les barres chocolatées : à éviter lors d’un effort

Au goûter, en collation, quand on a un petit creux ou même en dessert. Toutes les occasions sont bonnes pour déguster une barre chocolatée bien gourmande. Le problème ? Elles sont très sucrées et grasses.

Au niveau des calories : Les calories varient énormément d’une barre chocolatée à l’autre. "Dans une barre Ovomaltine, on trouve 85 Kcal. Pour une barre Snickers, les calories s’élèvent à 300."

On remplace : "Dans la catégorie la plus 'similaire', il peut être intéressant de remplacer les barres chocolatées par les barres céréalières. Bien que très sucrées, ces gourmandises sont moins caloriques, on trouve environ 87 kcal par barre" explique la diététicienne. Elle ajoute : "Dans la catégorie la moins similaire, il est recommandé de remplacer les barres chocolatées par des fruits, 1 à 2 selon la taille, ou bien par des fruits séchés, 2 ou 3 maximum. Bien plus rassasiants, ce ne sont pas des calories vides, c’est-à-dire qu’ils apportent des fibres et présentent un index glycémique plus bas, des minéraux, vitamines" déclare-t-elle. La nutritionniste souligne également que les barres chocolatées peuvent être remplacées par une poignée d’amandes.

A éviter lors d’un effort intense : "Les barres chocolatées doivent rester des plaisirs très occasionnels. Mieux vaut les consommer pendant une activité de long effort mais peu intense, type randonnée" explique la spécialiste. "Si vous les consommez lors d’un effort intense, cela peut présenter un risque de mauvaise digestion et de diminution des performances car elles sont très riches en graisses" précise Charline Wirth.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité