Médicaments : les alternatives aux déremboursements

Antifièvre, antidouleur, anxiolytique, sirop, antibiotique... Le gouvernement a publié le 16 avril dernier une liste de près de 150 médicaments déremboursés. En exclusivité, voici les alternatives remboursées aux principaux d'entre eux.

Publicité

Gaviscon, Phosphalugel : médicaments de confort ?

Certains anti-acides, couramment prescrits en cas de maux de ventre, de brûlures d'estomac ou encore de reflux gastro-oesophagien voient leur taux de remboursement chuter à 15%, contre 35%.

Publicité
Le Gavison® (alginate de sodium), le Phosphalugel® (phosphate d'aluminium) et le Xolaam® (hydroxyde d'aluminium) en font partie. En cause, leur efficacité jugée "faible" ou "insuffisante" au grand dam de certains pharmaciens. "Leur efficacité n'est pas désuète", explique Xavier Jacques, pharmacien.
Combien coûtent-ils ? De 2 à 4 euros la boîte selon le dosage et la forme.
Quelles sont les alternatives remboursées ? "Les gens pourront se faire prescrire de l'Inexium® (ésoméprazole), du Pantoprazol® ou de l'Omeprazol®. Ils appartiennent à la famille des IPP (Inhibiteurs de la pompe à proton), qui ont une activité assez proche du Gaviscon, du Phosphalugel et du Xolaam", explique Xavier Jacques. Ces médicaments uniquement disponibles sur ordonnance coûtent 5 à 30 euros et sont remboursés à 65%.

Attention : demandez toujours l'avis du médecin ou d'un pharmacien avant de prendre un traitement.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité