Surpoids : la mesure du tour du cou pourrait être révélatrice !

Surpoids : la mesure du tour du cou pourrait être révélatrice !

Votre tour de cou est-il trop gros ? Dans son livre "Votre santé sans risque", le Dr Frédéric Saldmann explique que la mesure du tour du cou peut être révélatrice d'un surpoids, voire d'une obésité, et des risques cardiovasculaires.

Publicité
Publicité

Pour savoir si on est surpoids, tout le monde connait l'IMC, aussi appelé "indice de masse corporelle". Il revient à diviser le poids en kilo par la taille en mètre, élevé au carré. Problème : ce calcul est de plus en plus remis en question par les médecins. "Les muscles étant beaucoup plus lourds que la graisse, une personne très musclée aura un IMC qui peut la classer comme étant en excès de poids, ce qui ne correspond pas à la réalité", argue ainsi le Dr Frédéric Saldmann dans son livre " Votre santé sans risque " aux éditions Albin Michel (2017).

Publicité

A partir de 36 cm, attention mesdames !

Selon lui, la mesure du tour de cou serait peut-être plus fiable pour évaluer le surpoids et les risques cardiovasculaires : "Le tour de cou est un marqueur indépendant des risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, d'hypertension artérielle, de baisse du bon cholestérol et d'apnée du sommeil." Il rappelle ainsi plusieurs études scientifiques ayant mis en évidence cet argument : "Les chiffres sont les suivants : chez l'enfant de 6 ans, une étude a montré qu'à partir de 28 centimètres, les risques de surcharge pondérale et d'obésité étaient multipliés par 3,6. A l'âge adulte, il apparaît que chez la femme le risque cardiovasculaire apparaît à partir de 36 cm et chez l'homme 39 cm ." Mesurez votre tour de cou. "Si ce chiffre est élevé vous constaterez qu'en perdant du poids et en faisant de l'exercice, vous le réduirez."

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité