Plage : le sable peut-il nous rendre malade ?

La mer, le sable fin... On en rêve toute l'année. Mais de vilaines bactéries peuvent se cacher sous votre serviette et gâcher vos vacances. Gastro-entérite, mycoses, vers... Le point sur ce que l'on risque vraiment à la plage avec Patrick Monfort, directeur de recherche au CNRS.

Publicité

Le sable humide et l'eau sont deux éléments qui favorisent un environnement propice à la survie des bactéries et des champignons comme le candida Albicans responsable de mycoses (vaginal ou autres...), explique le Dr David Elia, gynécologue pour E-santé. En contact avec la peau elle peut donc contaminer le baigneur. "La mycose vaginale se manifeste par des pertes extrêmement compactes et blanches, un peu comme des peaux de lait ou du yaourt. Etant peu abondantes, elles s'extériorisent peu", ajoute le spécialiste. Un traitement par ovule permet de s'en débarrasser, mais attention : l'affection peut devenir chronique et nécessiter  une consultation chez un gynécologue ou un médecin généraliste. 

Publicité
Publicité
Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X