Douleur abdominale et mauvaise digestion du lait : le lien

Publié le 06 Janvier 2018 par La Rédaction Médisite
Certaines personnes ont du mal à digérer le lait, ou plutôt, le lactose contenu dans le lait. Cette difficulté peut aller du simple inconfort à une véritable intolérance caractérisée par une douleur abdominale plus ou moins intense.

5744527-inline-500x333.jpg© Istock

Comment le lait est-il digéré?

Le lait est difficilement digérable parce qu’il est tout simplement complexe à fragmenter. Mais pour être plus précis, tous les composants du lait ne sont pas problématiques. Seul le lactose l’est. Or, ce glucide, composé de glucose et de galactose, constitue l’un des principaux éléments du lait. Pour être correctement digérées, les deux molécules vont devoir être séparées l’une de l’autre par une enzyme spécifique appelée «lactase». Chez les personnes intolérantes, cette protéine n’est pas produite en quantité suffisante - voire plus sécrétée du tout - par l’intestin grêle.

Quels sont les symptômes de l’intolérance au lactose?

Les manifestations cliniques de l’intolérance au lait ne vont survenir qu’au moment où les molécules de lactose vont déboucher dans le côlon. En l’absence de lactase, les composants du glucide ne sont pas décomposés correctement et vont provoquer des symptômes gastro-intestinaux de plus ou moins forte intensité: ballonnements, flatulences, douleurs abdominales, diarrhée… Ces différents signes résultent de l’action des bactéries présentes naturellement dans l’intestin grêle et dont le rôle, habituellement, est de parfaire la digestion des résidus qui n’ont pas encore été assimilés. Mais elles ne sont pas armées pour digérer le lactose…

Vidéo : Remède de grand-mère contre l'halitose

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X