Digestion difficile : 3 aliments à éviter

Une digestion difficile peut être très inconfortable. En évitant certains aliments, il est heureusement possible de faciliter la digestion et d’en finir avec les ballonnements douloureux.

Publicité

© Istock

Digestion difficile : manger lentement et au calme

Certains aliments sont difficiles à digérer. Ils peuvent être à l’origine de ballonnements douloureux, de gaz intestinaux, de constipation, voire de reflux gastriques. Consommés le soir, ils sont aussi la cause d’insomnies. Mieux vaut donc les éviter pour faciliter la digestion. En parallèle d’une alimentation équilibrée, il est tout aussi important de prendre ses repas au calme et de mâcher convenablement chaque type d’aliment. Les repas pris dans un lieu bruyant et dans la hâte favorisent les problèmes de digestion. De même qu’il est fortement déconseillé d’ingurgiter une trop grande quantité d’aliments au cours du même repas. Alimentation équilibrée, calme et modération sont les alliés d’une bonne digestion. Bien entendu, si malgré toutes les précautions, les symptômes persistent, il est nécessaire de consulter un médecin.

Publicité
Publicité

Les aliments à éviter pour faciliter la digestion

De nombreux aliments peuvent perturber le système digestif et provoquer ballonnements douloureux et flatulences. Dans cette catégorie d’aliments, on retrouve immanquablement :

Le haricot blanc : comme d’autres légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges), c’est un aliment fermentescible. Sa fermentation dans l’estomac entraine des manifestations douloureuses. Il est recommandé de consommer les haricots blancs en petite quantité si l’on est sujet aux ballonnements douloureux.

Le soja non fermenté : reconnu pour être un perturbateur du processus de digestion, il doit être consommé avec modération pour limiter les risques d’inflammation de l’intestin grêle.

Les aliments frits : la consommation d’aliments cuits en friture ne devrait être qu’occasionnelle, car cela augmente les ballonnements douloureux. Mieux vaut privilégier la cuisson à la vapeur, au four ou en papillote et limiter les graisses cuites.

Les aliments qui contiennent du gluten, même pour les personnes qui ne présentent pas d’intolérance au gluten, rendent la digestion difficile. Diarrhée ou constipation, ballonnements douloureux et flatulences sont favorisés par les aliments qui contiennent du blé, de l’orge ou encore du seigle. Privilégier les aliments sans gluten appelés parfois les « no glu » suffit souvent à faciliter la digestion.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X